Conjoncture

Début d’année mitigé en Lorraine

L’Urssaf de Lorraine a publié les résultats du premier trimestre 2013 et le tableau brossé est plutôt sombre. Le repli de l’emploi salarié amorcé fin 2011 se poursuit, en un an la Lorraine enregistre, une diminution de la masse salariale. Au niveau des départements les résultats sont variables, la Meurthe- et-Moselle et la Moselle paient un moins lourd tribut à la crise. L’industrie, la construction et le commerce sont les secteurs les plus touchés, seules les activités de services sortent leur épingle du jeu. État des lieux.

461

2,1 %, c’est la baisse de l’emploi salarié lorrain au premier trimestre 2013 ! L’Urssaf de Lorraine a publié ses résultats, lesquels confirment la tendance au ralentissement observée depuis plus d’un an. Un chiffre trois fois supérieur à la tendance nationale, qui affiche une baisse de 0,7 %.La Lorraine est la troisième région française qui perd le plus d’emplois après la Franche-Comté (-2,7 %) et la Picardie (-2,2 %). L’industrie lorraine a perdu 3,3 % de ses salariés sur un an, soit une baisse plus forte qu’au cours du trimestre précédent, quant au plan national elle affiche un recul de (-1,1 %) pour la même période. La baisse des emplois se poursuit dans l’industrie agroalimentaire (-4,6 %), la fabrication de matériel de transport (-4,6 %) et les autres produits industriels (-4,0 %).

Peu de secteurs épargnés

Seuls les équipements électriques, électroniques et informatiques affichent un taux qui reste stable (+0,4 %). Le secteur de la construction, quant à lui, n’arrive pas à se relever de la crise, le rythme annuel de l’emploi reste négatif (-2,3 %) comme au trimestre précédent. L’emploi dans le commerce baisse à nouveau (-1,4 %), une tendance sur laquelle il faudra revenir à la lumière des résultats de la saison estivale. L’emploi intérimaire diminue fortement (-16,3 %), conséquence directe de la crise économique, les chefs d’entreprise réduisant les dépenses et préférant se concentrer sur les emplois pérennes. Une tendance que l’on retrouve au niveau national avec un recul de 10,6 %. Une baisse qui concerne les quatre départements lorrains avec une baisse plus importante dans le département des Vosges (-3,5 %). En Meuse, l’emploi diminue de (-2,2 %) et en Moselle, la baisse atteint (-2,1%) et (-1,4 %) en Meurthe- et-Moselle. La Meurthe-et-Moselle où l’industrie, perd (-3,2 %) de ses emplois, un recul visible dans l’industrie agroalimentaire (-8,3 %). Après avoir enregistré des hausses d’emploi durant cinq trimestres consécutifs, la fabrication de matériel de transport connaît une baisse des effectifs au troisième trimestre 2012 (-3,6 %) et au quatrième trimestre (-3,0 %) et également au premier trimestre 2013 (-5,9 %). Le commerce y est particulièrement touché, (-2,0 %), faisant de la Meurthe-et-Moselle le département lorrain qui enregistre la plus forte baisse des emplois dans ce secteur au cours de ce premier trimestre. Point positif, l’industrie des équipements électriques, électroniques, informatiques enregistre une hausse de 2,1% sur un an. Et phénomène propre au département, les emplois dans les autres activités de services augmentent de 7,1 % sur un an. Un secteur de niches services tertiaires. Un élément qui fera l’objet d’une étude approfondie lors de la publication des résultats du deuxième trimestre, qui infirmeront ou confirmeront la tendance.