Audit et conseil

Deloitte : de la valeur ajoutée pour tous

L’audit et le conseil à forte valeur ajoutée pour toutes les typologies d’entreprises ! C’est le leitmotiv du cabinet à résonance internationale Deloitte. En Lorraine, 75 % de son chiffre d’affaires est réalisé dans des entreprises régionales. Cet acteur économique intégré entend continuer à monter en puissance dans la région.

521
«Les PME sont aujourd’hui un coeur de cible que nous développons», assure Anne Philipona-Hintzy, directrice associée de Deloitte en Lorraine.
«Les PME sont aujourd’hui un coeur de cible que nous développons», assure Anne Philipona-Hintzy, directrice associée de Deloitte en Lorraine.
«Les PME sont aujourd’hui un coeur de cible que nous développons», assure Anne Philipona-Hintzy, directrice associée de Deloitte en Lorraine.
«Les PME sont aujourd’hui un coeur de cible que nous développons», assure Anne Philipona-Hintzy, directrice associée de Deloitte en Lorraine.

De l’audit financier au coaching de TPE et d’ETI (Entreprise de taille intermédiaire) en passant par des simulations d’attaques informatiques des systèmes d’information de leurs clients entreprises… il n’y a qu’un pas ! Exposé ainsi cela peut paraître digne d’un grand écart, tellement le fossé entre ces univers peut sembler immense. Pas si immense que cela pour Anne Philipona-Hintzy, directrice associée du cabinet Deloitte en Lorraine. Entité de la «machine de guerre mondiale» version audit et conseil (un réseau présent dans plus de 150 pays), la structure régionale basée à Nancy fait partie de la région Grand Est (Alsace, Franche-Comté, Champagne-Ardenne et Lorraine). Elle entend bien se faire reconnaître comme «un acteur économique à part entière et s’intégrer pour contribuer à l’éminence de son territoire». Ces observateurs de la vie économique locale veulent participer à la valorisation du potentiel attractif de la région et des acteurs qui l’animent. Exemple typique (parmi d’autres) de cette implication : l’organisation chaque année du «Deloitte Technology Fast 50» récompensant les meilleures entreprises innovantes en grande majorité issues de la sphère Technologique (Science de la vie, énergie, high-tech et autres NTIC).

PME en ligne de mire

Une soixantaine de candidats dans le Grand Est, en grande majorité Alsaciens, avaient participé l’an passé à ce palmarès créé par Deloitte au début du siècle (voir encadré). «Cette année, nous sommes confiants sur la participation des entreprises lorraines. D’ailleurs certaines sont en train de se dégager», assure Anne Philipona-Hintzy. Cette grandmesse annoncée de la high-tech régionale illustre, à elle seule, le leitmotiv de Deloitte d’accompagner les entreprises à fort potentiel de croissance. Un engagement régional version audit et conseil avec le souci d’apporter une haute valeur ajoutée pour toutes les typologies d’entreprises avec une approche stratégique par secteur d’activité (services financiers, distribution et grande consommation, secteur public, association, technologie, santé et sciences de la vie ou encore industrie). «Trop souvent, et à tort, on considère que les auditeurs de chez Deloitte sont uniquement concentrés sur les grands groupes. Les PME et les ETI sont aujourd’hui un coeur de cible que nous développons.» 75 % du chiffre d’affaires de Deloitte dans le Grand Est est réalisé au sein d’entreprises régionales et les filiales de grands groupes représentent «seulement » 20 %. Ce maillage d’expertise régionale continue à monter en puissance avec une force de frappe d’auditeurs et d’experts d’une centaine de personnes dans la région à l’horizon 2015-2016.