Gare TGV

Parking agrandi

De 120 à 186 places ! Nouvelle extension pour le parking gratuit de la gare TGV Meuse -Voie Sacrée. Le Conseil général vient d’engager les travaux. Coût total : 400 000 euros (cofinancé à 45 % par le Feder et 22 % par la Région Lorraine). «La gare fait preuve d’une certaine affluence de voyageurs […]

393

De 120 à 186 places ! Nouvelle extension pour le parking gratuit de la gare TGV Meuse -Voie Sacrée. Le Conseil général vient d’engager les travaux. Coût total : 400 000 euros (cofinancé à 45 % par le Feder et 22 % par la Région Lorraine). «La gare fait preuve d’une certaine affluence de voyageurs meusiens, très au-delà des estimations. De ce fait, et malgré les deux extensions du parking initial, les possibilités de stationnement sur le site sont aujourd’hui souvent insuffisantes. Cela amène également à constater des véhicules garés ici et là sur les trottoirs, provoquant une certaine gêne, voire impossibilité aux bus et navettes TGV à pouvoir circuler sur l’anneau de la gare», assure le Conseil général. La SNCF va le délimiter, en instaurant une bande jaune sur les bordures de trottoirs aux endroits où il sera absolument interdit de s’arrêter ou stationner, dans le but d’améliorer la circulation dans l’enceinte de la gare. L’achèvement des travaux est prévu pour la fin de l’année. À noter que pendant la durée du chantier, le stationnement sera toléré le long de la RD190 près du giratoire.

Tourisme

Mémoire en travaux

Les sites de mémoire meusiens sur le front des rénovations. À l’ossuaire de Douaumont, c’est l’importante porte d’entrée qui est en cours de lifting. L’opération s’inscrit dans le vaste programme de rénovation en vue du centenaire de la Grande guerre. En contrebas à quelques encablures, c’est le Mémorial de Verdun qui lui est en chantier total pendant plusieurs mois avec un déplacement de la quasi-totalité de ses collections. La préparation du centenaire de la «Der des Ders» monte en puissance… et en chantiers.

Verdun Expo

Opération Métiers réussie

BTP. Mécanique aéronautique, machinisme agricole en passant par le transport logistique et le recyclage, autant de secteurs qui recrutent en Meuse. À l’occasion de la 32ème foire nationale Verdun, Expo Meuse au milieu du mois, le Conseil général avait centré sa communication sur ses métiers porteurs. «De nombreuses filières sont porteuses d’emplois dans le département, aussi bien en accès direct à l’emploi qu’en reconversion professionnelle», assure l’exécutif départemental. Opération à réitérer sur d’autres manifestations.