Transports

Réseau Stan 2013 : ça roule !

Lancement effectué pour le Stanway et le réseau Stan 2013 ! Depuis le 24 août dernier, la ligne 2 et le nouveau réseau Stan organisé autour de nouvelles lignes et de services innovants, sont lancés. C’est la concrétisation d’une concertation avec l’ensemble des communes du Grand Nancy. Ce projet d’envergure de 62 millions d’euros pour la ligne continue de mobiliser les équipes de Transdev et du Grand Nancy. Point d’étape.

532
«Un résultat et des efforts conformes à nos attentes» a déclaré André Rossinot, le président du Grand Nancy, lors du lancement du nouveau réseau Stan.
«Un résultat et des efforts conformes à nos attentes» a déclaré André Rossinot, le président du Grand Nancy, lors du lancement du nouveau réseau Stan.
«Un résultat et des efforts conformes à nos attentes» a déclaré André Rossinot, le président du Grand Nancy, lors du lancement du nouveau réseau Stan.
«Un résultat et des efforts conformes à nos attentes» a déclaré André Rossinot, le président du Grand Nancy, lors du lancement du nouveau réseau Stan.

«Les efforts correspondent à nos attentes et le premier bilan est plutôt bon», c’est ainsi qu’André Rossinot, maire Nancy et président du Grand Nancy a ouvert le premier retour du lancement de la ligne 2 et du nouveau réseau Stan, lors d’une conférence de presse organisée, le 24 août au matin, à bord d’un Stanway flambant neuf, quelques heures à peine après que celui-ci ait pris ses marques sur le bitume du Grand Nancy. Entouré de Christian Parra, vice-président délégué à la politique des transports, Laurent Garcia, vice-président du Grand Nancy délégué à la construction et à l’entretien des lignes de transports en commun en site propre, et Patrick Huard, le directeur de Transdev, le président du Grand Nancy s’est félicité du bon déroulement du nouveau réseau de transports de l’agglomération, «des lignes plus directes, numérotation simplifiée, horaires cadencés…le réseau Stan 2013 a été défini en concertation avec l’ensemble des communes de l’agglomération et permet un accès direct au centre du Grand Nancy depuis toutes les communes, sans correspondance. Il tient compte de l’évolution de l’agglomération et des enjeux de demain, tels qu’ARTEM, Nancy Grand Coeur, ou Rives de Meurthe ».

Des ajustements nécessaires
C’est après une nuit blanche pour les quinze équipes mobilisées sur le projet, que le Stanway a pu prendre ses marques dans le Grand Nancy. À partir de cinq heures les véhicules Stanway ont commencé à desservir la ligne 2. Annonçant les statistiques lors du point d’étape samedi dans la matinée, Patrick Huard, le directeur de Transdev avait le sourire et pour cause, «sur 61 départs prévus entre 5 h et 11 h , 61 ont été effectués, nous sommes donc à 100 % des prévisions». Seul petit bémol, sur l’ensemble des lignes 3 à 15, sur les 322 départs de prévus, 321 ont été réalisés en raison d’un petit problème lié au système d’aide à l’exploitation, (permettant de géolocaliser les véhicules, de réguler les intervalles entre deux véhicules depuis le poste de central de commande situé rue Mon Désert), a enregistré des difficultés en début de matinée entraînant des intervalles irréguliers. Un problème qui a nécessité la mise en place d’un système de régulation à vue avec un opérateur présent aux deux terminus et au milieu de la ligne 2 pour régler manuellement le problème qui a duré 3 h 30. Autre point évalué, le temps de parcours sur la ligne 2 «qui doit être de 44 minutes en théorie, il était évalué ce matin entre 50 et 55 min, un temps allongé dû à une vigilance légitime des conducteurs», explique le directeur de Transdev Nancy. L’occasion également de souligner l’important travail technique de formation effectué sur le réseau, notamment avec la formation des conducteurs au nouveau matériel. La dernière phase étant intervenue dans la nuit du 23 au 24 août avec le changement de l’information commerciale sur les 1 068 points d’arrêts de l’agglomération, un travail réalisé conjointement par les équipes de Transdev et de la CUGN. Des interventions achevées le 24 au matin « juste à temps». Si des ajustements techniques restent encore à faire sur le réseau, le plus gros travail maintenant est du côté des usagers qui vont devoir s’habituer à ces nouvelles lignes.
Pour plus d’infos : www.reseaustan. com.