Énergie

Vents mauvais pour l’éolien lorrain

L’Atlas des parcs éoliens en France vient de rétrograder la Lorraine à la cinquième place des régions productrices d’énergie éolienne. Pionnière en la matière au début du siècle, la région semble perdre de son impact notamment à cause de zones d’interdiction émises par les services étatiques. Des freins jugés inquiétants pour le devenir de la filière.

La Lorraine n’est plus qu’au cinquième rang des régions éoliennes dans l’Hexagone.
La Lorraine n’est plus qu’au cinquième rang des régions éoliennes dans l’Hexagone.
La Lorraine n’est plus qu’au cinquième rang des régions éoliennes dans l’Hexagone.
La Lorraine n’est plus qu’au cinquième rang des régions éoliennes dans l’Hexagone.

La Lorraine, terre pionnière en matière d’éoliennes terrestres… plus maintenant ! La région vient de tomber à la cinquième place derrière la Champagne-Ardenne, la Picardie, la Bretagne et bientôt le Centre, selon l’Atlas des parcs éoliens en France (qui dresse la situation au 31 mai 2013). Avec 732,7 MW installés et seulement 68,3 MW de projets, la Lorraine perd du terrain, beaucoup de terrain, après plusieurs années fastes où les projets n’ont cessé de fleurir. Ce fleurissement au début du siècle jugé parfois comme anarchique, s’est vite tari. En cause, à en croire le SER-FEE (Syndicat des énergies renouvelables – France énergie éolienne) la présence de nombreuses interdictions de la part des services de l’État à l’image des servitudes liées aux bases militaires, celles associées aux radars et aux activités aéronautiques ou encore les forêts domaniales et les zones d’exclusion paysagère.

Projets en perte de vitesse
Bilan des courses : en trois ans moins d’une dizaine de projets ont été instruits par la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement). De quoi s’interroger sur le devenir même de la filière en Lorraine. Le Schéma régional éolien lorrain, adopté l’année dernière, se veut rassurant mais les différents acteurs de la filière, avec en première ligne le cluster Pôle éolien lorrain (voir encadré), attendent surtout des simplifications et une accélération des procédures administratives. Le Schéma régional éolien lorrain a fixé un objectif de 1 500 MW. Pour mémoire, le Grenelle de l’environnement a fixé à 20 % la part d’énergies renouvelables dans la production d’électricité d’ici 2020. La Lorraine, pour s’être conformée à cette feuille de route, devrait produire à en croire la FEE entre 2 300 et 2 500 MW. On est encore loin du compte.