Entrepreneuriat

La leçon annoncée de Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas à la tribune d’une grande soirée prestige, organisée le 30 octobre au Crédit Agricole Lorraine à Laxou par le Club TPE, les DCF et les DFCG. Le président de l’Olympique Lyonnais et patron de l’éditeur de logiciels Cegid partagera sa vision de l’entrepreneuriat et surtout les moyens d’insuffler ses valeurs aussi bien en interne qu’à l’externe.

380
Jean-Michel Aulas est l’invité d’une grande soirée prestige ce 30 octobre au Crédit Agricole Lorraine à Laxou.
Jean-Michel Aulas est l’invité d’une grande soirée prestige ce 30 octobre au Crédit Agricole Lorraine à Laxou.
Jean-Michel Aulas est l’invité d’une grande soirée prestige ce 30 octobre au Crédit Agricole Lorraine à Laxou.
Jean-Michel Aulas est l’invité d’une grande soirée prestige ce 30 octobre au Crédit Agricole Lorraine à Laxou.

Du super lourd dans la catégorie Entrepreneur au siège du Crédit Agricole Lorraine à Laxou à l’occasion d’une soirée prestige ce 30 octobre organisée par le Club TPE et ses partenaires avec en première ligne les Dirigeants commerciaux de France et l’association des Directeurs financiers et de contrôle de gestion (voir encadré). Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais bien connu des amoureux du ballon rond et patron de Cegid, le premier éditeur français de logiciels de gestion, sera la guest-star du jour pour exposer sa vision de l’entrepreneuriat et comment insuffler cet état d’esprit aux différentes compétences présentes dans l’entreprise. Insuffler un esprit d’entreprendre, c’est l’un des nombreux bâtons de pèlerin de Jean-Michel Aulas. À la fin de cette année une fondation Cegid pour l’entrepreneuriat devrait être opérationnelle et elle aura pour vocation de soutenir la création d’entreprises numériques dans la région Rhône-Alpes.

Cap sur l’ETI…

L’annonce a été faite à l’occasion des trente ans de la société Cegid il y a quelques semaines. «Dès la création de Cegid, suivi de l’introduction en bourse en 1986, nous avons bénéficié d’un environnement et d’un soutien de l’ensemble de l’écosystème (clients, partenaires technologiques, marché financier…)», explique Jean-Michel Aulas à l’occasion de l’anniversaire de l’entreprise qu’il a fondée. «Aujourd’hui les jeunes entreprises françaises rencontrent des difficultés à trouver les soutiens nécessaires et à lever les fonds indispensables pour se transformer de petite entreprise en entreprise de taille intermédiaire (ETI) puis en grand groupe. Notre volonté au travers de la Fondation Cegid pour l’entrepreunariat est donc de soutenir les entrepreneurs qui créent et se développent dans la durée et produisent de la valeur pour tout le tissu économique français, en particulier en matière d’emploi». Un discours qui devrait faire mouche face à un auditoire acquis à la cause.