Bâtiment

Capeb 54 : la peur des artisans

Concurrence jugée déloyale des auto-entrepreneurs, lourdeur structurelle des charges sociales et fiscales, une TVA à 5,5 % sur les travaux de rénovation énergétique aux effets peu attendus. La liste des préoccupations est longue pour les artisans du bâtiment. Prise de température à la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) de Meurthe-et-Moselle.

176
Vous devez être connectés pour visualiser cet article