Zone franche urbaine

Opération séduction lancée à Vandoeuvre

ZFU pour Zone franche urbaine ! Un peu oublié, le dispositif court toujours jusqu’au 31 décembre 2014 et les exonérations fiscales qui vont avec. Dans le Grand Nancy et plus particulièrement à Vandoeuvre, les acteurs concernés à l’image de l’association des chefs d’entreprise Starter et de la mairie vandopérienne décident de continuer à le faire savoir en brandissant le vaste chantier dit du «Coeur de ville» comme un étendard fédérateur de dynamisme.

517
Le dispositif ZFU court jusqu’à la fin de l’année 2014… encore faut-il le rappeler.
Le dispositif ZFU court jusqu’à la fin de l’année 2014… encore faut-il le rappeler.
Pascal Cavalli, le président de l’association Starter et Sylvain Thiriet, adjoint au maire de Vandoeuvre, un entrepreneur et un politique unis pour le développement de la ZFU.
Pascal Cavalli, le président de l’association Starter et Sylvain Thiriet, adjoint au maire de Vandoeuvre, un entrepreneur et un politique unis pour le développement de la ZFU.

Cartographier les locaux vacants et tenter de faire connaître leur disponibilité aux potentiels entrepreneurs à la recherche de bureaux et d’ateliers ! C’est le leitmotiv de l’association Starter, regroupement de chefs d’entreprise, installée dans la Zone franche urbaine (ZFU) du Grand Nancy. Et vue les premiers constats établis par les professionnels de l’immobilier, les locaux apparaissent nombreux à être inoccupés. La raison ? La conjoncture naturellement peu propice à l’installation mais pas seulement. L’image négative des quartiers ZFU a la vie dure et surtout «beaucoup d’entrepreneurs ne connaissent pas, ou peu, le dispositif», assure Pascal Cavalli, le président de l’association Starter. Pour faire simple, l’entrepreneur qui s’installe dans cette typologie de quartiers estampillés ZFU bénéficie de certaines exonérations fiscales et sociales et cela pendant une durée de cinq ans à partir de la date de son installation.

Union sacrée…

Le dispositif ZFU court jusqu’à la fin de l’année 2014… encore faut-il le rappeler.
Le dispositif ZFU court jusqu’à la fin de l’année 2014… encore faut-il le rappeler.

Le dispositif ZFU, créé en 1996, a été prorogé jusqu’au 31 décembre 2014 «et cela ne se sait pas suffisamment. Le dispositif court toujours, les entreprises peuvent donc constamment en bénéficier », continue Pascal Cavalli. Avec la ville de Vandoeuvre, son association a décidé de créer une véritable union sacrée pour tenter d’attirer le chaland entrepreneur. «Surtout que notre programme «Coeur de ville» vient tout juste d’être lancé. Tout est mis en oeuvre pour redynamiser le secteur», assure Sylvain Thiriet, adjoint au maire de Vandoeuvre et délégué aux finances, au territoire et à la ZFU. L’opération commune a un triple intérêt. Pour la ville, cela permet de faire venir des entreprises et de compenser le déficit naturel de celles qui partent tout en favorisant la mixité sociale. Pour l’association, c’est un moyen de créer un effet d’entraînement auprès de nouveaux entrepreneurs et pour les opérateurs immobiliers cela leur permet de remplir des locaux vides mais néanmoins attractifs. Du gagnant-gagnant. Un guichet unique de l’offre de locaux disponibles devrait prochainement voir le jour. Reste à convaincre toujours et encore des bienfaits de l’installation en Zone franche urbaine. Pas facile !