Actualités

Le président du club des auto-entrepreneurs de Lorraine a signé le livre blanc comportant les réflexions de la fédération nationale sur la réforme du statut d’auto-entrepreneur.

465

3 questions à …Laurent Hily

 

1. Où en est la réforme ? Laurent Hily : Le député PS Laurent Grandguillaume a rendu le 17 décembre un rapport sur la réforme du statut des auto-entrepreneurs. Nous, les fédérations, avons répondu dans un livre blanc qui contient nos propositions.

2. Que proposez-vous ? LH : Il faut une véritable réforme de l’entreprise individuelle. Notre idée, c’est de créer un statut unique pour les entrepreneurs individuels – aujourd’hui vous avez le choix entre EI, EIRL, EURL… Ensuite, ils pourraient choisir entre deux régimes fiscaux : le réel, avec toutes les obligations comptables qu’il implique, ou le simplifié, qui regrouperait les régimes actuels de la micro-entreprise et de l’auto-entreprise. Les entrepreneurs pourraient choisir de passer du régime simplifié au régime réel en fonction de leurs besoins.

3. Que va-t-il se passer à présent ? LH : Je suppose que le gouvernement va se remettre à l’ouvrage. Tiendront- ils compte de nos propositions ? Nous suivrons cela dans les prochains mois.

Numérique
Fabuleux FabLab

Le FabLab de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, soutenu par le Pôle de compétitivité pour les PME champardennaises et lorraines Materalia, a été sélectionné par le Ministère du Redressement Productif dans le cadre d’un appel à projets pour la création et le développement de FabLabs.

Sur les 154 dossiers déposés au niveau national, seuls 14 ont été retenus et présentés par Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin mi-décembre. Un FabLab (abréviation de Fabrication laboratory), c’est un lieu ouvert à tout public et équipé d’imprimantes 3D pour la conception et la réalisation de produits. Ce nouveau mode de production par addition de matière, appelé «impression 3D» par les médias et «Fabrication Additive» ou «Fabrication Directe» par les industriels, est souvent considéré comme l’amorce d’une troisième révolution industrielle. Pour réinventer l’industrie grâce à cette technique, Materalia préconise une approche systémique en trois strates : des FabLabs pour former les lycéens et les étudiants aux techniques de Fabrication Additive, des clusters (ou regroupement d’entreprises) thématiques de proximité en Fabrication Additive et des plates-formes académiques de recherche sur les matériaux et les procédés utilisables.

 

 

 

 

 

 

Innovation
Un concours pour entreprendre

L’édition 2014 du Concours Entreprendre est lancée. Cette initiative de Promotech s’adresse aux étudiants, chercheurs et jeunes diplômés lorrains ayant un projet de création d’activité nouvelle. Journée de casting prévue le 23 janvier.