L’essentiel de Meuse et des Vosges

Marchés publics À la loupe à Épinal Comment lever les freins et obstacles et gagner de nouveaux marchés publics ? C’est sur ce thème que la CGPME des Vosges invite les TPE et PME à une conférence le 23 janvier à partir de 17 h 30 au centre des congrès d’Épinal. Jean-Lou Blachier, médiateur national […]

388

Marchés publics
À la loupe à Épinal
Comment lever les freins et obstacles et gagner de nouveaux marchés publics ? C’est sur ce thème que la CGPME des Vosges invite les TPE et PME à une conférence le 23 janvier à partir de 17 h 30 au centre des congrès d’Épinal. Jean-Lou Blachier, médiateur national des Marchés Publics auprès du ministère du Redressement productif interviendra à cette occasion. «La Médiation des Marchés Publics est une grande nouveauté. Elle répond à la nécessité d’améliorer les pratiques d’achats entre nos entreprises et les acteurs publics. La mission du médiateur est de les aider en leur offrant un recours en médiation individuelle ou collective, un dispositif gratuit et totalement confidentiel», assure la CGPME vosgienne.

Environnement
SOS Massif des Vosges se monte
Touche pas à mon milieu naturel ! SOS Massif des Vosges regroupe une dizaine d’associations oeuvrant pour la protection des paysages et de la nature dans les Vosges. En ce début d’année, avec les différents projets d’exploitation de parcs éoliens en marche, le nouveau collectif, dont les statuts sont en cours d’élaboration, aura du grain à moudre. En ligne de mire également de ces protecteurs de la nature vosgienne, les différentes extensions et projets de pistes de VTT, de luges d’été et autres agrandissements de parking. Concertation et dialogue semblent être les meilleures armes du collectif. Tourisme vert, développement économique et protection de la nature se doivent de faire cause commune dans l’intérêt de tous.

Industrie
Premières embauches chez Safran 24 !
C’est le nombre de Lorrains embauchés en CDI depuis le 1er janvier pour intégrer les usines de Safran Aéro Composite et d’Albany Engineered à Commercy, soit une douzaine pour chaque entreprise. Le recrutement s’est voulu local avec l’aide de Pôle Emploi et du Conseil régional. Les nouveaux salariés occuperont tous des postes de production au coeur de l’usine dont le démarrage est prévu pour le mois de mai prochain. Histoire d’être fin prêts pour débuter, les collaborateurs vont suivre une formation au siège du groupe basé au Nord de Boston aux États- Unis.

Tourisme
Cabanes en mai à la Bresse
Ma cabane au Canada, c’est connu mais mes cabanes à la Bresse cela va le devenir dès le mois de mai prochain. La société Bol d’Air annonce l’ouverture dans moins de cinq mois de sa «Clairière aux cabanes» du côté de la route des Planches sur un terrain de près de deux hectares. Treize cabanes en bois de sapin et de mélèze accueilleront les touristes pour un dépaysement assuré dans des hébergements plus qu’insolites. La société, pilotée par Régis Laurent, assure avoir déjà enregistré une cinquantaine de réservations.

Emploi
EAV en Meuse
Et de quarante ! Isabelle Dilhac, préfète de la Meuse, vient de signer le 9 janvier dans les locaux de la préfecture meusienne à Bar-le-Duc, le quarantième contrat Emploi d’Avenir (EAV) dans le domaine de la Santé du département. La Meuse s’affiche comme un des départements lorrains les plus dynamiques en la matière.

Ameublement
Parisot Mattaincourt toujours en redressement
Plan de sauvegarde annoncé pour les filiales haut-saônoises du groupe Parisot (spécialisé dans la fabrication de meubles) par le Tribunal de commerce de Vesoul. Une bonne nouvelle qui ne touche pas encore le site vosgien de Mattaincourt. Toujours en redressement judiciaire, la période d’observation continue jusqu’au 27 février. «Depuis la mi-octobre 2013, les mesures de productivité et d’organisation industrielles portent leurs fruits rapprochant l’entreprise de l’équilibre financier», assure la direction (source : Est Républicain). À Mattaincourt, 88 emplois ont déjà été supprimés sur les 378 depuis le début de la procédure.

Équipement sportif
Des sièges vosgiens à Nice
37 000 ! C’est le nombre de sièges que viennent de fournir la société vosgienne Mil Plast de Saint-Étienne-Lès-Remiremont pour équiper le nouveau stade de football de Nice : l’Allianz Riviera. C’est le plus gros marché de la société qui emploie aujourd’hui quatorze salariés. Reprise en 2004 par Michel et Mireille Borens, l’entreprise entend bien remporter de nouveaux matchs sur le terrain concurrencé des grands équipements sportifs.