Communication

L&T Creative, la com’ du coeur

Fondateurs de l’agence nancéienne L&T Creative, Léo Joilan et Théo Delépine organisent mi-janvier une opération de communication gratuite pour les Blouses Roses, des bénévoles aux petits soins pour les enfants hospitalisés et pour les personnes âgées en maison de retraite. Une façon de se faire connaître… et de donner un peu d’âme à la publicité.

764
La présidente et la vice-présidente des Blouses Roses de Nancy entourées de Théo Delépine et Léo Joilan.
La présidente et la vice-présidente des Blouses Roses de Nancy entourées de Théo Delépine et Léo Joilan.
La présidente et la vice-présidente des Blouses Roses de Nancy entourées de Théo Delépine et Léo Joilan.
La présidente et la vice-présidente des Blouses Roses de Nancy entourées de Théo Delépine et Léo Joilan.

«Ils sont tombés du ciel !» Une surprise heureuse rayonne encore sur le visage de Jacqueline Berini. La présidente des 110 Blouses Roses de Nancy a été contactée il y a quelques semaines par Théo Delépine et Liénard -dit «Léo»- Joilan, les deux fondateurs de l’agence de communication L&T Creative. Comme un cadeau de Noël inattendu, ils lui ont offert de monter bénévolement une opération de communication pour faire connaître le travail de l’association au CHU de Brabois et dans les maisons de retraite de Nancy.

Donner de l’âme à la pub
«On a commencé à créer notre SARL en septembre», explique Théo sous sa casquette, calé au fond d’un fauteuil à la Poudrière, l’espace de co-working où L&T Creative a élu domicile. «On voulait éditer des cartes postales pour se faire connaître. Et puis on a voulu donner plus de sens à notre action». Ils décident de faire du lancement de leur SARL deux coups en montant une opération qui fera parler d’eux, et d’une association. «C’était l’occasion de montrer une autre image de la pub : on ne fait pas que de la créa bête et méchante », conclut Théo. Ils choisissent les Blouses Roses, et font imprimer gratuitement 10 000 cartes postales à l’Imprimerie Régnière de Dombasle, pour les mettre à disposition mi-janvier en pleine période de soldes dans les magasins de Nancy. Au recto, d’oniriques dessins de Théo. Au verso, ce témoignage : «un énorme merci aux Blouses Roses (…) ! Vos sourires et votre gentillesse sont un grand réconfort pour les enfants, mais aussi pour les parents. Vous rendez les hospitalisations moins longues et moins pénibles. Pour tout cela, MERCI !» Ce que la carte ne dit pas, c’est que ce remerciement en forme de cri du coeur a été rédigé par des parents reconnaissants au dos du faire-part de décès de leur fils. Un geste qui en dit long sur le réconfort qu’apportent les blouses qui font voir la vie en rose dans des périodes plus que sombres. Le lien entre les deux pubards et les dames en rose ? «J’avais une bénévole dans mon entourage», répond Théo. Plus avare en détails derrière ses lunettes strictes, Léo avouera un peu plus tard qu’il a connu les Blouses Roses quand sa propre fille a été hospitalisée au CHU de Brabois.

Complémentaires
C’est au Luxembourg que Théo et Léo se rencontrent, chez LDMadgency. Saatchi, BBDO, Quick, Toyota, Mercedes… Ils gèrent ensemble des grands comptes. Lorsque la boîte ferme fin 2012, ils décident de monter leur agence à Nancy. À Théo la «Pao» (la mise en page sur la suite des logiciels Adobe : Photoshop, Illustrator, InDesign…), à Léo le conseil en marketing et la gestion de la conception. «On vise toutes les agences de communication qui veulent externaliser leurs créas ainsi que les entreprises, de la TPE jusqu’au réseau de franchise», indique Léo. «Notre valeur ajoutée, c’est le conseil. Et puis, le fait d’être une toute petite structure nous permet d’être 40 % moins cher qu’une agence au Luxembourg, et 60 % de moins qu’à Paris
En dehors du boulot, Léo, qui est également intervenant à l’IUT Charlemagne, joue intérieur au club de basket de l’ASPTT. Théo de son côté graphe et abreuve sa page web de ses créations numériques. Pas de quoi s’ennuyer, pourtant ils ont déjà une mission supplémentaire pour les prochains mois : les malicieuses Blouses Roses leur ont d’ores et déjà demandé de s’occuper de la communication des 70 ans de l’association en mai…