Actualités

3 questions à… Bertrand Louapre Coordinateur des Entrepreneuriales Les Entrepreneuriales , concours visant à développer l’esprit d’entreprendre chez les étudiants, gagne pour la première fois la Lorraine. Clôture de cette première édition annoncée à Metz le 17 avril. 1. Quel est le concept des Entrepreneuriales ? Bertrand Louapre : C’est un cursus d’initiation à la […]

379
La rénovation du siège social de la BPLC est la première opération, hors Île-de-France, à recevoir la certification NF HQE.
La rénovation du siège social de la BPLC est la première opération, hors Île-de-France, à recevoir la certification NF HQE.

3 questions à… Bertrand Louapre

Coordinateur des Entrepreneuriales

Les Entrepreneuriales , concours visant à développer l’esprit d’entreprendre chez les étudiants, gagne pour la première fois la Lorraine. Clôture de cette première édition annoncée à Metz le 17 avril.

1. Quel est le concept des Entrepreneuriales ?
Bertrand Louapre :
C’est un cursus d’initiation à la création d’entreprise proposé à des étudiants de tous horizons. Le concept est né dans l’Ouest de la France et aujourd’hui il concerne une dizaine de régions. Le 17 avril au Cescom de Metz, la clôture de la première édition est annoncée en présence de Christian Streiff, le vice-président du groupe Safran.

2. C’est un moyen de combler le fossé entre le monde universitaire et celui des entreprises ?
BL :
C’est surtout l’opportunité de permettre à des étudiants de créer leur entreprise et donc par extension d’envisager un redéveloppement d’activité dans la région. Le Réseau Entreprendre Lorraine, l’Université de Lorraine et le Pôle entrepreneuriat étudiant de Lorraine pilotent cette opération.

3. Combien d’étudiants lorrains participent à cette première édition ?
BL :
Nous avons seize équipes en compétition. Le 17 avril au Cescom de Metz elles passeront devant un jury de professionnels et la meilleure participera au concours national annoncé le 7 mai.

Réseaux
Le Rotary fait sa com…

Les rotariens nancéiens mettent en avant leurs actions professionnelles dans le cadre de la Semaine de la communication des Rotary de France.
Les rotariens nancéiens mettent en avant leurs actions professionnelles dans le cadre de la Semaine de la communication des Rotary de France.

La Semaine de la communication des Rotary de France bat son plein jusqu’à la mi-avril. L’occasion pour les rotariens nancéiens de mettre en avant leurs actions professionnelles. Le panel est large. Stéphanie Collin participante au Ryla (Rotary Youth Leadership Awards), séminaire de développement personnel. Marie Cubizolles, d’Entreprendre pour Apprendre en Lorraine pour le concours des mini-entreprises. Ulysse Bisiaux de l’Esstin (École supérieure des sciences et technologies de l’ingénieur de Nancy) pour avoir participé à une immersion en entreprise ou encore Leticia de Azevedo et JD Aquino pour le programme «Student Exchange»… ils disent tous «merci les rotariens». Dans un souci de dépoussiérer et de faire tomber l’image trop souvent stéréotypée des clubs de nantis un peu aisés, les rotariens nancéiens participent activement comme chaque année à la Semaine de la communication des Rotary de France. L’occasion de faire valoir leurs actions auprès des jeunes, notamment au niveau des échanges avec le monde de l’entreprise.

 

 

Bâtiment
BPLC : NF HQE à Metz

La rénovation du siège social de la BPLC est la première opération, hors Île-de-France, à recevoir la certification NF HQE.
La rénovation du siège social de la BPLC est la première opération, hors Île-de-France, à recevoir la certification NF HQE.

Le programme Charlemagne de rénovation du siège social de la BPLC à Metz vient d’obtenir la certification NF HQE Bâtiments tertiaires en rénovation. Une première hors Île-de-France. Sacré Charlemagne ! L’opération de rénovation des bureaux de la Banque Populaire Lorraine Champagne de Metz est la première (hors Île-de-France) à obtenir la certification NF HQE. La remise de cette certification s’est déroulée le 24 mars. «Cette rénovation vise à améliorer la qualité de la conception du projet jusqu’à sa réalisation et son exploitation afin d’en maîtriser les impacts économiques, environnementaux et surtout sociaux au grand bénéfice des usagers», assure Dominique Wein, le directeur général de la BPLC. 40 millions de travaux sont engagés pour cette rénovation d’envergure de huit bâtiments en plein coeur du quartier impérial messin.

PARTAGER
Article précédentImmobilier
Article suivantÉvénement