Actualités

Élections municipales

Les entrepreneurs ont la parole… À quelques jours du premier tour de scrutin des élections municipales ce dimanche 23 mars, que pensent les acteurs de l’économie réelle de leurs futurs élus et quelles sont les véritables attentes ? Notre rédaction a décidé de donner la parole à un panel de patrons et d’organisations entrepreneuriales représentatives […]

337

Les entrepreneurs ont la parole…

À quelques jours du premier tour de scrutin des élections municipales ce dimanche 23 mars, que pensent les acteurs de l’économie réelle de leurs futurs élus et quelles sont les véritables attentes ? Notre rédaction a décidé de donner la parole à un panel de patrons et d’organisations entrepreneuriales représentatives du tissu économique régional, notamment la nouvelle génération de chefs d’entreprise qui accostent sur la planète entrepreneuriale avec une vision loin d’être similaire à celle de leurs aînés. Envie de se retrouver dans des «tiers-lieux», besoin de «mentoring» par des entrepreneurs ou encore suggestion de concours de l’innovation comme à Barcelone : la jeune garde ne manque pas de suggestions à prendre en compte pour faire évoluer des dispositifs d’aide existants mais parfois un peu poussiéreux. À côté des traditionnelles et récurrentes doléances en matière, notamment de fiscalité locale et autres charges pesant (souvent à juste titre) sur les entreprises, les mots «dialogue», «confiance», «écoute» ou encore «visibilité» ressortent majoritairement de la bouche des entrepreneurs prêts à travailler en bonne intelligence avec les élus et leurs futures équipes. Reste que, comme au niveau national, les réactions et les prises de position sont parfois rudes et loin d’être flatteuses pour la classe politique en général. Nouveau signe d’un clivage ou plutôt d’un «déphasage» ainsi que le qualifient certains entre le monde des élus et celui des entrepreneurs. Deux univers qui se doivent aujourd’hui de réellement se rapprocher, et le périmètre local n’échappe pas à la règle loin de là, afin que le développement économique et social des territoires ne s’affiche plus comme une simple priorité mais telle une véritable réalité.

emmanuel.varrier et lucie.de.gusseme

PARTAGER
Article précédentÉlections municipales
Article suivantActualités