Actualités

«Business Japonais : où en est la Lorraine ?» C’était le thème d’une conférence organisée par le Club Défi Export Lorraine au World Trade Center de Metz-Saarbrücken le 23 mai dernier. Invité d’honneur : Kiyoshi Wada, consul du Japon.

421
L’un des deux nouveaux projets soutenus par le Conseil Régional est Mecabarp, un pancréas artificiel pour les diabétiques de type 1.
L’un des deux nouveaux projets soutenus par le Conseil Régional est Mecabarp, un pancréas artificiel pour les diabétiques de type 1.

3 questions à …
Kiyoshi Wada, Consul général adjoint du Japon à Strasbourg

1. Qu’est-ce qui intéresse le Japon en France ?
Le Japon est plus occidentalisé que les autres pays asiatiques. Nous importons des voitures françaises, du vin, des cosmétiques… Des partenariats sont également en cours dans le nucléaire : le Japon a besoin du savoir-faire de la France pour Fukushima.

2. Comment commercer avec le Japon ?
Il est important de nouer de bonnes relations humaines avant tout. Mais attention à la différence de culture. Au Japon, j’ai reçu des fonctionnaires français en voyage d’affaires. Un midi, le restaurant a mis trop de temps à nous servir. Ils ont refusé d’abréger leur repas et nous avons eu 20 minutes de retard. Je n’ai même pas essayé de l’expliquer à nos hôtes : pour les japonais, être en retard n’est tout simplement pas excusable !

3. Y a-t-il des gestes de politesse précis à avoir ? Surtout, ne pas essayer d’imiter des gestes japonais, ce serait mal perçu. Une poignée de main chaleureuse est la bienvenue, même s’il faut quand même éviter la bise. Pour les échanges, il faut se méfier de l’anglais, qui n’est pas toujours bien compris. Il vaut mieux faire appel à un interprète japonais pour être précis.

Sarre : 8 pistes d’actions

Le CESEL préconise la création de clusters sarro-lorrains notamment dans l’automobile.
Le CESEL préconise la création de clusters sarro-lorrains notamment dans l’automobile.

Suite à une conférence le 16 mai de Stephan Toscani, Ministre sarrois des Finances et des Affaires Européennes, sur la coopération transfrontalière, le Conseil économique, social et environnemental de Lorraine (CESEL) livre 8 pistes d’actions : favoriser les parcours continus de l’allemand en Lorraine ; encourager la création de clusters sarro-lorrains notamment dans l’automobile, la logistique, l’énergie, les bio et nano-technologies, ou la sécurité informatique ; associer le Land de Sarre à la création de la Vallée Européenne des Matériaux et de l’Énergie dans le Pacte Lorraine ; mutualiser les formations et encourager la mobilité franco-allemande ; améliorer les déplacements dans les bassins de vie frontaliers, et connecter par TGV la Sarre et la Lorraine avec Paris et Francfort ; développer une stratégie de promotion et de signalétique touristique commune ; faire monter en puissance les projets déjà engagés du Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT) SaarMoselle ; et mettre en oeuvre une gouvernance transfrontalière innovante avec une «Stratégie Allemagne» pour la Lorraine, parallèle et complémentaire à celle de la Sarre.

Vallée des matériaux
Deux nouveaux projets soutenus

L’un des deux nouveaux projets soutenus par le Conseil Régional est Mecabarp, un pancréas artificiel pour les diabétiques de type 1.
L’un des deux nouveaux projets soutenus par le Conseil Régional est Mecabarp, un pancréas artificiel pour les diabétiques de type 1.

Reconquête industrielle de la Lorraine en ligne de mire, le Conseil Régional de Lorraine soutient depuis fin avril deux nouveaux projets : Mecabarp, un pancréas artificiel pour les patients diabétiques de type 1 et Cap- Enc (CAPteurs d’ENCrassement), un capteur permettant d’identifier l’encrassement dans les procédés industriels et en milieu marin. Le premier est accompagné à hauteur de 442 575 € pendant 3 ans et demi, permettant ainsi la création de 5 emplois directs en Lorraine, et le second à hauteur de 241 148 € sur 4 ans, soit 18 emplois directs créés. En 2014, le Conseil Régional a augmenté à 1,2 M€ le budget dédié aux projets de recherche & développement (+ 140 % par rapport à 2013).

PARTAGER
Article précédentZénith de Nancy
Article suivantÉvénement