3 questions à ...

Isabelle Serre Médiateur en entreprise

Reconnue mais peu utilisée, la médiation en entreprise répond pourtant aux problématiques internes des sociétés histoire d’éviter parfois le pire. Les besoins sont là, reste à démocratiser le concept.

372

1. En ces périodes conjoncturelles et sociales troublées, vous ne devez pas manquer d’activités ?
Isabelle Serre :
Les besoins sont présents mais curieusement ils se concrétisent très peu en demande de la part des entreprises. C’est une situation assez paradoxale.

2. Quels sont les freins au développement de la médiation ?
IS : Elle est peu connue du monde de l’entreprise mais elle est pourtant un des moyens simples pour éviter, notamment, des situations juridiques coûteuses et surtout des drames humains importants. L’intervention d’un tiers neutre, impartial et bienveillant, est un moyen pour trouver une solution amiable à un conflit.

3. Quand vous intervenez, comment appréhendez-vous la problématique ?
IS : Une neutralité totale est nécessaire. Le médiateur n’est ni juge ni arbitre. Il n’intervient jamais dans la décision finale. Elle demeure du ressort des parties concernées. Mon travail consiste à amener progressivement les parties à rechercher et trouver une solution au cas par cas, équilibrée et acceptable pour chacun.