Infrastructures

LGV Est II : et la Lorraine…

La LGV Est européenne épisode 2 ne doit pas oublier la Lorraine. C’est le message lancé par Roger Cayzelle, le président du Conseil économique social et environnemental (CESE) Lorraine. Vigilance extrême en Lorraine au sujet de la mise en service, prévue au printemps 2016, de la deuxième phase de la LGV Est européenne. Dans une […]

316
Le CESE Lorraine s’inquiète des prévisions de dessertes TGV de deuxième phase de la LGV Est européenne.
Le CESE Lorraine s’inquiète des prévisions de dessertes TGV de deuxième phase de la LGV Est européenne.
Le CESE Lorraine s’inquiète des prévisions de dessertes TGV de deuxième phase de la LGV Est européenne.
Le CESE Lorraine s’inquiète des prévisions de dessertes TGV de deuxième phase de la LGV Est européenne.

La LGV Est européenne épisode 2 ne doit pas oublier la Lorraine. C’est le message lancé par Roger Cayzelle, le président du Conseil économique social et environnemental (CESE) Lorraine. Vigilance extrême en Lorraine au sujet de la mise en service, prévue au printemps 2016, de la deuxième phase de la LGV Est européenne. Dans une lettre adressée au préfet de la région Alsace, le CESE Lorraine attend des réponses sur les évolutions prévues de l’offre de dessertes TGV dans la région et particulièrement en direction des voisins allemands. «Lors de la mise en service de la première phase de la LGV Est, la Lorraine a perdu des liaisons directes avec l’Allemagne au départ de Metz et Nancy. Jusqu’en décembre 2009, la région bénéficiait encore d’un arrêt du Paris-Francfort en gare Lorraine TGV. Aujourd’hui les trains pour l’Allemagne ne peuvent être pris qu’à Forbach ou à Strasbourg», constate Roger Cayzelle, le président du CESE Lorraine. Il demande une nouvelle expérimentation de desserte de la gare Lorraine TGV par un Paris-Francfort, ainsi qu’un Paris-Stuttgart-Munich. Réponse attendue début juin, normalement, à l’occasion du prochain Comité technique des dessertes LGV Est européenne.