Politique

Liberté, égalité, rentabilité

«Comment comprendre la réticence de certains députés face aux économies présentées par le Premier ministre ?», s’insurge Guillaume Cairou, PDG fondateur du Groupe Didaxis et président du Club des Entrepreneurs*, dans un communiqué à propos du plan de 50 milliards d’euros d’économies défendu par Manuel Valls. «Gouverner la France c’est comme gérer une entreprise», assure-t-il. […]

438
Guillaume Cairou, PDG fondateur du Groupe Didaxis et président du Club des Entrepreneurs.
Guillaume Cairou, PDG fondateur du Groupe Didaxis et président du Club des Entrepreneurs.
Guillaume Cairou, PDG fondateur du Groupe Didaxis et président du Club des Entrepreneurs.
Guillaume Cairou, PDG fondateur du Groupe Didaxis et président du Club des Entrepreneurs.

«Comment comprendre la réticence de certains députés face aux économies présentées par le Premier ministre ?», s’insurge Guillaume Cairou, PDG fondateur du Groupe Didaxis et président du Club des Entrepreneurs*, dans un communiqué à propos du plan de 50 milliards d’euros d’économies défendu par Manuel Valls. «Gouverner la France c’est comme gérer une entreprise», assure-t-il. «On ne peut pas étouffer les entrepreneurs d’un côté et continuer à gaspiller les recettes fiscales de l’autre. Il faut que ce que nous faisons dans nos entreprises pour renforcer leurs performances soient également mises en oeuvre dans nos administrations. » Et de conclure : «la compétitivité, ce n’est pas un concept à n’appliquer qu’aux entreprises. Cela doit aussi directement concerner l’appareil administratif et son millefeuille qui perd quotidiennement tant d’entrepreneurs.»