Automobile

Nouveau Master : carte maîtresse de la Sovab

Le nouveau Master de chez Renault vient d’être dévoilé la semaine dernière au Commercial Vehicle Show de Birmingham en Angleterre. Sorti tout droit des lignes de production de l’usine Sovab de Batilly, ce nouveau véhicule utilitaire (VU) est surtout l’opportunité pour la marque au losange de renforcer son leadership sur ce segment de marché et pour l’usine lorraine de poursuivre ses investissements. Dix millions d’euros sont annoncés cette année. Une bonne nouvelle pour le premier employeur privé de Meurthe-et-Moselle.

393
Pascal Felten, directeur de la Sovab et Vincent Gorce, le directeur régional de Renault ont dévoilé le nouveau Master entièrement produit à Batilly le 28 avril dernier.
Pascal Felten, directeur de la Sovab et Vincent Gorce, le directeur régional de Renault ont dévoilé le nouveau Master entièrement produit à Batilly le 28 avril dernier.
Pascal Felten, directeur de la Sovab et Vincent Gorce, le directeur régional de Renault ont dévoilé le nouveau Master entièrement produit à Batilly le 28 avril dernier.
Pascal Felten, directeur de la Sovab et Vincent Gorce, le directeur régional de Renault ont dévoilé le nouveau Master entièrement produit à Batilly le 28 avril dernier.

Dix millions d’euros d’investissement pour améliorer l’ergonomie de l’atelier Tôlerie et «arriver à aboutir au concept de poste de travail idéal permettant une baisse des coûts de production nécessaires pour pérenniser le site», comme l’explique Pascal Felten, le directeur de l’usine Sovab de Batilly à l’occasion de la présentation du nouveau Master de Renault la semaine dernière. «Ce nouveau véhicule utilitaire a été pour nous une opportunité en termes de développement et d’investissement.» Embauche de près de six cents intérimaires, (ré) ouverture d’une ligne de production «histoire de faire face à la demande» de ce nouveau venu sur le segment de marché des VU.

Commercialisation en septembre

Dévoilé en avant-première du salonCommercial Vehicle Show de Birmingham en Angleterre (qui s’est achevé le 1er mai), ce VU «made in Lorraine» (dont 75 % des pièces sont achetés en France et plus particulièrement dans la région, histoire d’éviter des frais exorbitants en matière de logistique et de déplacement) sera commercialisé à partir du mois de septembre prochain. «Les prises de commandes vont débuter aux mois de juin et de juillet», assure Vincent Gorce, le directeur régional de Renault. Côté prix, impossible aujourd’hui d’obtenir une fourchette au niveau de l’entrée de gamme. «Les grilles tarifaires seront connues dans quelques temps même nous, nous ne les connaissons pas encore», assure Vincent Gorce. Après le renouvellement de sa fourgonnette Kangoo l’an passé et du Trafic il a quelques jours, la marque au losange renforce sa position de leadership avec ce nouveau grand fourgon produit entièrement à Batilly. Le «made in Lorraine» a de l’avenir…