3 questions à … Jean-François Husson

Jean-François Husson vient de prendre la présidence de l’Aduan (Agence de développement et d’urbanisme de l’aire urbaine nancéienne). Pour celui qui est également vice-président du Grand Nancy, l’ouverture vers les autres collectivités est indispensable.

346
Jean-François Husson Président de l’Aduan
Jean-François Husson Président de l’Aduan
Jean-François Husson Président de l’Aduan
Jean-François Husson Président de l’Aduan

1.  Vous venez de prendre la présidence de l’Aduan et vous entendez l’ouvrir aux autres collectivités. Pourquoi ?

Jean-François Husson : À l’heure où l’État réduit ses subventions, il est indispensable de travailler ensemble, de jouer collectif. Nous devons élargir notre champ d’actions et de propositions.

2.  Par exemple ?

JF.H : Nous avons déjà mené avec le territoire du Lunévillois une mission sur les disponibilités foncières et amené notre expertise sur l’aménagement du centre-ville de Lunéville. Ce type d’actions avec d’autres est appelé à se multiplier.

3.  La réforme territoriale n’est-elle pas un risque au niveau de votre rayonnement géographique ?

JF.H : Il faut trouver la bonne taille et faire l’inventaire des besoins et des capacités. Nous allons tout mettre en Tmuvre pour travailler à une nouvelle échelle. Tout cela doit se faire en concertation avec les partenaires. Nous nous donnons six mois pour tout bien caler et mettre en oeuvre cette nouvelle étape.