3 questions à ...

Laurent Waldvogel

Le Réseau lorrain des pépinières d’entreprises (RLPE) vient de tenir son assemblée générale à Metz. Pour Laurent Waldvogel, l’animateur du RLPE, le réseau doit intensifier ses actions, notamment, sur l’accompagnement post-création d’entreprise.

457
Laurent Waldvogel Animateur du RLPE
Laurent Waldvogel Animateur du RLPE
Laurent Waldvogel Animateur du RLPE
Laurent Waldvogel Animateur du RLPE

1. Quel est l’impact de la conjoncture sur la création d’entreprise ?

Laurent Waldvogel : Nous ressentons naturellement un ralentissement. Les projets sont surtout plus diffciles à faire émerger et nous sentons surtout que les critères de fnancement sont devenus de plus en plus durs.

2. Comment le RLPE appréhende la refonte de l’organisation régionale en faveur de la création mise en place en avril ?

LW : C’est une évolution et non une révolution dans nos politiques dans la grande majorité des territoires. La Région nous a désignés comme co-acteurs de cette chaîne d’appui auprès des chambres consulaires. Il nous faut aujourd’hui renforcer notre accompagnement et notre suivi post-création.

3. Le RLPE a engagé une démarche de certification Afnor, où en êtes-vous ?

LW : La démarche est bien engagée. La semaine dernière cinq pépinières ont été auditées et tout semble positif. Nous sommes en marche pour devenir le premier réseau régional de pépinières à obtenir cette certifcation.