Loisirs

Metz à la plage

Jusqu’au 17 août, la ville de Metz accueille la 7ème édition de Metz Plage organisée au Plan d’eau, à quelques encablures du centre-ville. Sur plus de 20 000 m2 : une plage mais également des bassins de baignade, des terrains de beach-volley, un parc «aventure», une bibliothèque… De nombreuses animations sportives, éducatives, culturelles et artistiques […]

396

Jusqu’au 17 août, la ville de Metz accueille la 7ème édition de Metz Plage organisée au Plan d’eau, à quelques encablures du centre-ville. Sur plus de 20 000 m2 : une plage mais également des bassins de baignade, des terrains de beach-volley, un parc «aventure», une bibliothèque… De nombreuses animations sportives, éducatives, culturelles et artistiques (concerts), figurent également au programme. Ecoville, par exemple, invite les enfants à devenir gestionnaire d’une ville avec pour ambition d’économiser les matières premières, de réduire la production de déchets et de vaincre les incivilités. L’an dernier, Metz Plage avait accueilli près de 150 000 visiteurs. Pour plus d’informations, voir : metz.fr

Agriculture
Les femmes à l’honneur

Afin de valoriser la place et le rôle des femmes dans le monde agricole et leur contribution au développement économique de la Lorraine, la préfecture de la région Lorraine organise le premier «concours régional des femmes en agriculture» en France. Cette opération est développée en partenariat avec la Chambre régionale d’agriculture, la Mutualité sociale agricole, le Crédit agricole, Groupama et le Conseil régional de Lorraine. Les candidates ont jusqu’au 22 septembre pour se faire connaître et remplir un questionnaire. Plus d’infos sur le site : www.lorraine.gouv.fr

Collectivités Permis :
Thionville met la main à la poche
Le permis de conduire coûtera moins cher à certains Thionvillois de moins de 26 ans, à partir de septembre prochain. Comme d’autres villes en France, la mairie a mis en place un système de bourses au permis de conduire. L’aide financière pourra atteindre 700 euros, voire 900 euros en cas d’échec à un premier examen. Mais il y a des conditions. De résidence tout d’abord, seuls les candidats habitant la commune depuis plus de deux ans sont pris en compte. Ensuite, il faut que le demandeur atteste de son dynamisme et de sa motivation en développant un projet personnel stage, emploi…) ou collectif. un projet, bien entendu, qui implique d’avoir le permis pour être réalisable. Les boursiers devront aussi s’engager à effectuer 70 heures de travail pour la ville ou en faveur d’une association partenaire. un jury se chargera d’étudier les demandes, deux fois an.

Mobilité
L’autopartage est de retour
Le service d’autopartage Autopi a été placé en liquidation judiciaire en avril dernier. Mais l’autopartage n’est pas mort pour autant. Le réseau coopératif d’autopartage Citiz et urbis Park, constructeur et gestionnaire de parking, se sont associés pour créer Citiz Lorraine, une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif), donc à but non lucratif. Les deux partenaires détiennent 70 % (35 % chacun) du capital également réparti entre les salariés, les utilisateurs et d’autres partenaires privés et publics. Ils relancent donc ce service avec, pour l’instant, 9 véhicules dont un électrique et une dizaine de stations d’autopartage réparties entre Metz et Nancy.

Rendez-vous
Se former à la… formation

Au coeur de l’été, certains préparent déjà la rentrée. Le 2 octobre, dans le cadre des Jeudis de la Formation organisés par le Medef Moselle et Opcalia Lorraine, est programmé un atelier consacré à l’optimisation du plan de formation. Gratuite, cette formation s’adresse à tous les chefs d’entreprise et les DRH, elle se déroulera de 14h30 à 17h30, à la FBTP Moselle, 3, rue Jean-Antoine Chaptal à Metz. Pour plus d’informations : www.medefmoselle.fr

Commerce
Le dimanche, c’est ouvert
Par arrêté préfectoral, en date du 16 juillet 2014, l’ouverture des commerces d’alimentation générale -épiceries d’une surface de vente inférieure à 120m2 – est autorisée en Moselle, pendant une durée de cinq heures le matin, tous les dimanches et les jours fériés de l’année. Cet arrêté autorise également les maires à organiser des marchés de denrées alimentaires, fleurs et produits manufacturés les matins des dimanches et des jours fériés. «Cet arrêté se substitue aux arrêtés préfectoraux auparavant pris de façon annuelle et qui autorisaient les commerces d’alimentation à ouvrir les dimanches matin uniquement durant la période estivale», précise encore la préfecture.