Nancy: Des thermes dans la ville

Cap sur le «Grand Nancy Thermal». Le Grand Nancy a obtenu le 7 juillet l’arrêté préfectoral l’autorisant à exploiter la source d’eau minérale naturelle du forage n°4 de Grand Nancy Thermal à des fins thérapeutiques.

388
En 2018 commencera la construction du nouveau complexe Grand Nancy Thermal.
En 2018 commencera la construction du nouveau complexe Grand Nancy Thermal.
En 2018 commencera la construction du nouveau complexe Grand Nancy Thermal.
En 2018 commencera la construction du nouveau complexe Grand Nancy Thermal.

La première étape vers la construction d’un complexe «forme», «détente» et «santé». Dédié à la fois aux loisirs aquatiques, au bien-être et aux cures thermales, le site serait partagé en deux univers distincts : la rénovation d’un espace natation-loisirs pôle estival, et la création d’un espace bien-être, de thermalisme et d’activités thermalo-sportives. Dans les faits, la piscine de plein air Louison Bobet va disparaître, remplacée par une extension du Parc Sainte-Marie, mais les baigneurs n’y perdront pas au change : le centre aquatique contiendra une piscine «nordique» (en plein air) ouverte été comme hiver. Côté retombées économiques, le Grand Nancy promet moult «retombées positives» : entre 5,5 et 11 M€ de retombées annuelles, la création de 240 emplois durant les travaux, de 70 emplois directs et de plus d’une centaine d’emplois indirects ou induits, une augmentation de 5 % du nombre de nuitées (+ 35 000) (soit un chiffre d’affaires majoré d’environ 2,6 M€). Début des travaux de réhabilitation du site en 2018, qui devraient durer 2 ans.