Bar-le-Duc

Renaissances fait grève

Bar-le-Duc RenaissanceS fait grève Des intermittents très remontés contre la nouvelle convention d’assurance chômage ont perturbé le déroulement de la 17e édition du festival d’arts de la rue RenaissanceS, organisé du 4 au 6 juillet à Bar-le-Duc. Vendredi, le jour d’ouverture du festival, seuls 3 spectacles sur les 15 prévus ont pu être joués, et […]

341

Bar-le-Duc

RenaissanceS fait grève

Des intermittents très remontés contre la nouvelle convention d’assurance chômage ont perturbé le déroulement de la 17e édition du festival d’arts de la rue RenaissanceS, organisé du 4 au 6 juillet à Bar-le-Duc. Vendredi, le jour d’ouverture du festival, seuls 3 spectacles sur les 15 prévus ont pu être joués, et 28 sur 36 samedi. Selon l’Est Républicain, samedi après-midi des manifestants ont repeint en rouge la vitrine du local du Parti socialiste de Bar-le-Duc. Avant le déclenchement de la grève, plus de 40 000 spectateurs étaient attendus.

Vosges

Convention entre la CCI et Pôle Emploi

La CCI des Vosges et Pôle Emploi ont signé le 11 juillet une convention de coopération à Épinal. «Depuis plusieurs années, la CCI et Pôle Emploi mutualisent leurs actions pour aider les entreprises locales à satisfaire leurs besoins en recrutement et pour favoriser l’implantation d’entreprises nouvelles», soulignent les deux institutions. Cette convention permettra de développer des actions et des procédures adaptées afn d’améliorer les services de proximité au bénéfce des chômeurs et des entreprises.

Saulxures-sur-Moselotte

Mortel accident du travail

Accident de travail mortel à l’usine Fibers de Saulxures-sur-Moselotte, spécialisée dans le recyclage des textiles : une jeune femme d’une vingtaine d’années est décédée dans la nuit du 29 au 30 juin dernier. D’après les premiers éléments de l’enquête cités par la radio Magnum, elle aurait été happée par une étireuse à chaud de fbres polyesters destinées à garnir les couettes. «Les premiers éléments de l’enquête tendent en effet à montrer que les machines n’étaient pas aux normes de sécurité», explique la radio sur son site internet. Il aurait fallu que la machine «soit équipée d’un système d’arrêt d’urgence», a déclaré le Procureur de la République d’Épinal, Étienne Manteaux, sur les bases d’un rapport remis vendredi 4 juillet par un cabinet d’expertise indépendant.

Environnement

Rivières polluées : la palme à la Cleurie

Des représentants du collectif «Rivières propres» s’inquiètent du niveau de pollution des cours d’eau vosgiens et notamment celui de la Cleurie (qui coule entre Gérardmer et Saint-Amé), dénonce l’Est Républicain dans son édition du 5 juillet. Selon les témoignages cités par le journal : «la Cleurie détient le record lorrain de contamination aux pesticides avec un taux moyen annuel d’AMPA (un principe actif du désherbant Roundup) très élevé, parfois jusqu’à 360 fois la limite de potabilité.» Un constat inquiétant en cette période estivale où les enfants et les cours d’eau s’attirent inévitablement. Les taux de contamination, issus de prélèvements effectués en 2011, «dans un secteur pas ou peu concerné a priori par un usage agricole intensif de désherbant». Un courrier a été remis au préfet des Vosges pour demander une investigation.

Numérique Vosges :

quand la CCI

vous emmène aux Salons La CCI des Vosges propose des visites de Salons professionnels, notamment, dans le secteur du numérique. Visites prévues : le Salon du E-commerce (du 23 au 25 septembre à Paris), le Salon de la VAD conext (du 21 au 23 octobre à Lille), le Mobile World Congress (du 24 au 27 février à Barcelone), le Salon à l’Envers de Thionville (16 octobre), et le Salon Européen du Numérique (en novembre 2015 à Épinal). Les participants pourront bénéfcier de tarifs groupés. La CCI se charge de la logistique en intégrant un aller/retour en TGV d’Épinal, Nancy, Metz et Bar-Le-Duc, un déjeuner en commun et l’entrée du Salon.

Verdun

La Mie Câline reprise par deux militaires

La Mie Câline de Verdun sera désormais menée à la baguette ! La franchise de restauration rapide verdunoise a été reprise début juillet par Éric Bouvinet et Pascal Noel, deux anciens militaires de 54 et 45 ans. «Delphine, l’épouse de Pascal, travaille à La Mie Câline de Verdun depuis 8 ans», raconte Éric Bouvinet dans un communiqué de la franchise de restauration rapide. «Lorsque les anciens franchisés nous ont proposé de reprendre le point de vente, nous avons saisi l’occasion.» Les nouveaux patrons de La Mie Câline, sont épaulés par les 5 salariés du magasin : Delphine, Déborah, Guénola, Mélinda et Claire.