Automobile

La Lorraine, terre d’exclusivité pour Renault

Avant-première en Lorraine début septembre ! La région sera la première de l’Hexagone à dévoiler la nouvelle version de la citadine Twingo née d’une coopération discrète, mais essentielle, entre le constructeur Renault et le groupe Daimler. Vincent Gorce, le directeur régional de Renault Grand Est, attend beaucoup de ce nouveau modèle tout comme le réseau d’agents et de concessionnaires de la marque au Losange.

«La Lorraine est la première région où le nouveau modèle Twingo sera dévoilé en France», assure Vincent Gorce, le directeur de la DR de Renault Grand Est.
«La Lorraine est la première région où le nouveau modèle Twingo sera dévoilé en France», assure Vincent Gorce, le directeur de la DR de Renault Grand Est.
«La Lorraine est la première région où le nouveau modèle Twingo sera dévoilé en France», assure Vincent Gorce, le directeur de la DR de Renault Grand Est.
«La Lorraine est la première région où le nouveau modèle Twingo sera dévoilé en France», assure Vincent Gorce, le directeur de la DR de Renault Grand Est.

En septembre, c’est nouveauté dans le secteur de l’automobile. En Lorraine, c’est avant-première et exclusivité pour le constructeur Renault. Le 1er septembre, à Nancy, la région sera la première à accueillir sur ses routes la nouvelle version de Twingo (dévoilée au dernier Salon de Genève en mars dernier) à l’occasion d’essais Presse avant les Journées Portes Ouvertes dans tout le réseau de la marque au Losange les 13 et 14 septembre. une exclusivité de taille presque comme une récompense pour la direction régionale (DR) du Grand Est, basée à Nancy et pilotée depuis un peu moins d’un an par Vincent Gorce. La DR nancéienne a bien travaillé. «Nous avons enregistré une hausse de 7 % des commandes, ce qui nous a permis de gagner trois points sur le premier semestre», constate Vincent Gorce. Des bons scores grâce, notamment, à un marché du véhicule utilitaire (Vu) qui semble afficher une bonne santé dans la région. «Sur ce segment de marché, il y a naturellement l’effet cyclique du renouvellement du parc de la part des entreprises utilisatrices de VU, mais l’accent particulier mis aujourd’hui sur ce segment n’est pas anodin.»

La force du VU
Avec son nouveau Trafc (fabriqué dans l’usine de Sandouville) et son nouveau Master (fabriqué à Batilly sur les chaînes de la Sovab), le Vu reprend du galon chez Renault et notamment en Lorraine. C’était d’ailleurs l’un des leitmotivs de Vincent Gorce lors de sa prise de fonction. «L’effet Sovab, nous ne le sentons pas encore assez dans nos chiffres», assurait-il dans nos colonnes en octobre dernier. En quelques mois, le «made in Lorraine» version Vu affiche tout son potentiel. Côté VP (véhicule particulier), le marché de l’auto semble retrouver des couleurs avec une hausse de 2,9 % des immatriculations lors du premier semestre et une bonne évolution globale de la vente de voitures particulières de l’ordre de + 3,2 % sur le mois de juin. «Le premier semestre est à un bon niveau, mais la situation est très contrastée. C’est aujourd’hui l’Europe qui tire le marché. Il est donc certain que l’on attend beaucoup de la nouvelle génération de Twingo», analyse Vincent Gorce. Fruit d’une coopération discrète avec le groupe allemand Daimler, la version III de la citadine du Losange devrait en surprendre plus d’un avec, notamment, son moteur à l’arrière. Déjà en 1993, la version I de la «voiture jouet» avait séduit par son design, la grande sœur troisième du nom envisage de cibler une clientèle nouvelle, pas vraiment absente chez le Losange «mais à capter et à développer.» Les agents et concessionnaires du réseau attendent, avec une impatience certaine, l’arrivée de la nouvelle venue dans leur parc. Encore quelques semaines de patience…