Saintois.co, un tiers-lieux à Sion ?

Un espace de «coworking» et un «makerspace» sur la colline de Sion dans le Saintois : c’est le projet de tiers-lieux* que Pierre-Antoine Phulpin, ancien de l’ENSTIB et organisateur d’ateliers bois via sa société I Wood, a présenté en décembre 2013 au site de Sion qui dépend du CG54.

390
L’idée de Pierre-Antoine Phulpin : créer un espace de «coworking» et un «makerspace» sur la colline de Sion.
L’idée de Pierre-Antoine Phulpin : créer un espace de «coworking» et un «makerspace» sur la colline de Sion.
L’idée de Pierre-Antoine Phulpin : créer un espace de «coworking» et un «makerspace» sur la colline de Sion.
L’idée de Pierre-Antoine Phulpin : créer un espace de «coworking» et un «makerspace» sur la colline de Sion.

«L’idée a intéressé, nos échanges nous ont amené à considérer la ferme Vautrin», détaille le jeune porteur de projet. «Aujourd’hui, il s’agit de rassembler des utilisateurs et des partenaires.» Propriété du Conseil général, la ferme aurait besoin de travaux conséquents pour cadrer avec les projets du jeune homme : un espace de travail partagé (coworking) et un atelier de prototypage ouvert (makerspace) à la croisée du design, de l’artisanat et du numérique. «La colline de Sion est à seulement 2h de Paris, idéalement implantée sur l’axe rhénan, et offre un cadre privilégié pour télétravailler», résume Pierre-Antoine Phulpin. «Ce projet a deux objectifs : apporter un outil aux habitants pour qu’ils puissent donner corps à leurs idées, et jouer la carte du télétravail et de l’éco-tourisme créatif au bénéfice du territoire.»

Initiative personnelle
«Récemment», précise Pierre-Antoine Phulpin pour éviter toute confusion, «l’idée générale a été validée avec le Conseil général. Pour aller plus loin, il s’agit désormais de rassembler une communauté autour du projet.» Pour y répondre, l’entrepreneur a présenté en partenariat avec le centre de formation pour entrepreneurs Meshwork un programme d’animation d’un tiers-lieux éphémère sur la Colline de Sion une journée par mois, de septembre 2014 à septembre 2015. Il fait d’ailleurs appel à toutes les compétences en région : artistes, designers, architectes, makers, codeurs… les intéressés peuvent rejoindre le groupe Facebook «saintois.co».