Santé: Les bons résultats de Pharmagest

Pharmagest se frotte les mains. Le groupe pharmaceutique français leader de l’informatique officinale et implanté à Villers-lès-Nancy vient d’annoncer avoir réalisé au 30 juin dernier un chiffre d’affaires de 58,31 M€. Un CA légèrement en retrait par rapport à celui réalisé à la même période en 2013 (-1,4 %),

353
Le groupe Pharmagest a réalisé un chiffre d’affaires de 58,31 M€ au premier semestre 2014.
Le groupe Pharmagest a réalisé un chiffre d’affaires de 58,31 M€ au premier semestre 2014.
 Le groupe Pharmagest a réalisé un chiffre d’affaires de 58,31 M€ au premier semestre 2014.
Le groupe Pharmagest a réalisé un chiffre d’affaires de 58,31 M€ au premier semestre 2014.

mais qui représente somme toute «une bonne performance, dans un contexte réglementaire et économique en mutation», indique un communiqué. «En effet, hors Activité «Prestations de communication», qui, comme prévu, est en forte diminution suite à des changements réglementaires, mais à très faible marge, le chiffre d’affaires du Groupe augmente de 4 % sur le 1er semestre 2014, ce qui lui permet d’anticiper une amélioration significative de sa marge opérationnelle sur le 1er semestre. » Après avoir reconstitué son portefeuille de commandes au cours du 1er trimestre, l’activité Pharmacie France (qui contribue au chiffre d’affaires global du groupe à hauteur de 82 %) réalise une progression de chiffre d’affaires de 5,4 % sur le seul 2ème trimestre, portant ainsi le chiffre d’affaires au 30 juin 2014 à 47,83 M€. Soit une progression de 2,3 %.
Perspectives
Le Groupe se dit «confiant» quant à la performance de ses activités sur le 2e semestre 2014, et anticipe une amélioration significative de sa marge opérationnelle, du fait de la disparition rapide de son activité la moins lucrative, «Prestations de communication». «Pour l’activité Pharmacie France, le niveau de croissance retrouvé devrait se confirmer sur le deuxième semestre», assure-t-il. «L’activité Pharmacie BeLux, après avoir connu un ralentissement sur le 1er semestre, devrait renouer avec un bon niveau de croissance sur la deuxième partie de l’année. L’activité «Maisons de Retraite» maintiendra un rythme de croissance soutenu. Le Pôle e-Santé poursuivra ses investissements, tout en bénéficiant du chiffre d’affaires généré par la nouvelle activité spécialisée dans les dispositifs électroniques de santé.»