3 questions à … Françoise Rossinot

Rats de bibliothèque, à vos postes. Tout le gratin de la rentrée littéraire débarque à Nancy du 12 au 14 septembre pour la 36e édition du Livre sur la Place. Passage en revue du menu des réjouissances en compagnie de sa commissaire générale.

429
Commissaire générale du Livre sur la Place
Commissaire générale du Livre sur la Place
Commissaire générale du Livre sur la Place
Commissaire générale du Livre sur la Place

1.Combien de visiteurs attendez-vous cette année ?
Françoise Rossinot : C’est difficile à dire. L’an dernier, nous avons reçu environ 170 000 personnes sous les chapiteaux. Par contre, 25 000 ont assisté aux rencontres publiques. Là c’est sûr : nous avions compté les chaises !

2.Dany Laferrière, un écrivain québécois, sera le président du jury cette année. Pourquoi lui ?
F.R. : Dany Laferrière est un homme délicieux et plein d’humour, qui a un profond respect pour la langue française. Nous essayons toujours de créer du lien entre les éditions du Livre sur la Place. Jean d’Ormesson, le président de l’année dernière, a appuyé l’élection de Dany Laferrière à l’Académie Française en décembre dernier. Il raconte qu’il ne s’est battu que pour deux élections : celle de Marguerite Duras, et la sienne.

3. De Bernard-Henri Lévy, à Katherine Pancol en passant par un débat entre Franz-Olivier Giesbert et Michel Onfray, la programmation est large…
F.R. : 90 % des grands noms de la rentrée littéraire seront là. Chaque année, nous élargissons la programmation. J’ai toujours peur que cela ne plaise pas assez, mais plus elle est vaste, et plus nous recevons de monde.