3 questions à … Laurent Allias

Fils d’un artisan carreleur, ingénieur de formation aux expériences au Royaume-Uni, en Norvège et en Asie, Laurent Allias, 29 ans, a créé en 2009 le Cercle des Jeunes Entreprises, révélateur de talents et club de brainstorming entrepreneurial.

347
Cofondateur du Cercle des Jeunes Entreprises et de l’agence publicitaire Josiane
Cofondateur du Cercle des Jeunes Entreprises et de l’agence publicitaire Josiane
Cofondateur du Cercle des Jeunes Entreprises et de l’agence publicitaire Josiane
Cofondateur du Cercle des Jeunes Entreprises et de l’agence publicitaire Josiane

1. Comment est né le Cercle des Jeunes Entreprises ?
Laurent Allias : Quand je suis arrivé à Paris avec Richard Lévy, un camarade de promo, nous voulions développer notre réseau. Lors d’une de nos conférences, j’ai vu que mon voisin de 80 ans dormait ! Là, je me suis dit qu’il fallait sérieusement booster les méthodes et les mentalités pour promouvoir les jeunes entrepreneurs et les lanceurs de start-up.

2. À qui s’adresse le CJE ?
L.A : Aux chefs d’entreprise, aux décideurs, aux journalistes, aux investisseurs… Le CJE fédère plus de 3 500 personnes sur tout le territoire et compte une dizaine d’ambassadeurs qui organisent des événements à Paris, Lyon, Marseille, Besançon, Nantes… Avis donc à ceux qui ont des initiatives novatrices en Lorraine.

3. Quelles sont ses actions ?
L.A : Le CJE organise des rencontres networking, des tables rondes. Tous les sujets qui peuvent concerner l’environnement direct ou plus lointain d’une entreprise sont débattus. Notre philosophie se veut réaliste et positive : les entrepreneurs d’aujourd’hui créent demain.