Humour

Jeff Panacloc et son acolyte Jean-Marc débarquent

En 2014-2015, Jeff Panacloc redémarre une tournée dans toute la France avec son fameux spectacle déjanté «Jeff Panacloc, perd le contrôle», où il est question d’impertinence, d’actualité et de performance artistique. Il se représentera dans la région Lorraine, le 24 septembre à Nancy à la salle Poirel ainsi que le 27 septembre à Saint-Julien-lès-Metz au Capitole.

329

Tout a commencé dans un cabaret parisien, lorsque Jeff Panacloc seulement âgé de dix-huit ans, fait la rencontre de David Michel, une référence à l’époque dans la ventriloquie. À travers les sorties fantasques de Nestor le Pingouin, celui-ci a une révélation et trouve en cet art, un moyen extraordinaire pour exprimer toute sa créativité. Depuis cinq ans, Jeff Panacloc se consacre à cet art méconnu et va connaître un rapide succès. Il trouve en Jean-Marc, singe particulièrement grossier, outrancier et extraverti, un partenaire de jeu idéal. Ce duo de choc est devenu très rapidement le chouchou du grand public. «Ce succès, je ne saurais trop l’expliquer», souligne Jeff Panacloc et il ajoute qu’ «aujourd’hui, le public a envie de rigoler, de se détendre et oublier ainsi pendant un instant leur quotidien». Et quoi de mieux que la rencontre d’un ventriloque réservé et d’un singe surexcité et mégalo. Le cocktail ne peut être qu’explosif ! Jeff Panacloc, âgé seulement de 28 ans, est un artiste complet, magicien, chanteur et bien sûr écrivain, il souhaite que «la ventriloquie devienne l’humour de demain». Toujours très critique sur ses prestations, il ne lésine pas sur le travail, «je continue à travailler et à me remettre en question régulièrement pour encore plus surprendre», explique ce dernier. Avant de repartir sur scène et de rempiler une saison auprès de Patrick Sébastien dans Le plus grand cabaret du monde, celui-ci souhaite s’adresser à son public toujours plus nombreux, «je le remercie pour sa fidélité et de sa gentillesse et, surtout espérons que le succès du moment perdure».