Numérique et économie verte

La Lorraine prépare sa révolution

Les besoins en recrutement de la branche IIEC (ingénierie, informatique, études et conseil) vont croître d’ici 2018 dans les sociétés de services et de conseils informatiques, éditeurs de logiciels, e-commerce, web, banques et assurances : plus de 36 000 emplois en France à pourvoir à l’horizon 2018. Quant à l’économie verte, elle générera quelque 300 000 emplois. La Lorraine est dans les starting-blocks.

289
Les métiers du numérique vont générer pas loin de 40 000 emplois en France d’ici cinq ans. La Lorraine entre dans l’emploi high-tech.
Les métiers du numérique vont générer pas loin de 40 000 emplois en France d’ici cinq ans. La Lorraine entre dans l’emploi high-tech.
Les métiers du numérique vont générer pas loin de 40 000 emplois en France d’ici cinq ans. La Lorraine entre dans l’emploi high-tech.
Les métiers du numérique vont générer pas loin de 40 000 emplois en France d’ici cinq ans. La Lorraine entre dans l’emploi high-tech.

La découverte du Scancube

Le Scancube est un appareil hightech, studio compact articulé autour de quatre éléments : appareil photo numérique, caisson photo, plateau tournant, logiciel photo Easy-Scancube. La réalisation d’une photo produit ou d’une vidéo 360° prend très peu de temps et est source de visibilité accrue pour un produit avec une maîtrise des coûts. La CCI des Vosges propose aux entreprises un service de location de Scancube et des ateliers dédiés chaque lundi dans ses locaux. Espèces protégées et construction La Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement a édité un guide technique destiné aux maîtres d’ouvrage et à leurs bureaux d’études afin d’améliorer la prise en compte du Crapaud vert et du Pélobate brun, espèces protégées en voie de raréfaction, dans les projets d’infrastructures et d’aménagements dans le Nord-Est de la France.

La révolution NFC arrive en Lorraine

Encore peu connue des entreprises, la technologie NFC (Near-Field Communication) est amenée à changer radicalement les modes de paiement dans les commerces de proximité. Le NFC, matérialisé sous la forme d’une puce implantée dans des Smartphones et tablettes et certaines cartes bancaires, permet d’échanger des données sur une très courte distance (de 0 à 20 centimètres).

L’urbanisation se fait durable

L’ADEME Lorraine a présenté une nouvelle exposition itinérante destinée aux collectivités, maîtres d’ouvrage et d’oeuvre… de sensibiliser le public autour de thématiques essentielles : qualité de l’air, choix de son énergie, mode de déplacements du futur, le développement durable communal, la valorisation des déchets, la gestion des eaux…

Le livre numérique trace son sillon

L’INSEE a publié une étude sur le secteur du livre en Lorraine. Une filière qui a subi la perte de 22 % de ses emplois en cinq ans. Dans dix ans, plus d’un tiers de ses actifs seront à la retraite. Pour l’avenir, le numérique semblerait davantage une source d’innovation qu’une menace. La Bibliothèque Numérique de Référence se décline désormais à l’échelle du Sillon lorrain : une opportunité de mettre le livre sous une nouvelle forme à la portée du grand public.

Une rénovation verte d’envergure

Banque Populaire Lorraine Champag ne vient de se voir décerner la 1ère rénovation française (hors Île-de-France) à haute qualité environnementale certifiée exceptionnelle pour la rénovation des 20 000 m2 des huit immeubles centenaires du siège de la banque avec l’appui d’entreprises régionales.

Les métiers lorrains en haut débit

La Fédération des industriels des réseaux d’initiative publique a conclu une convention avec l’école d’architecture de Nancy. Objectif : mettre le haut débit sur les métiers du numérique (techniciens, ingénieurs maintenance, commerciaux, architectes). Elle va permettre de répondre aux demandes des entreprises recherchant des intervenants spécialisés dans des secteurs. La convention cadre les formations universitaires nécessaires (fibre optique, services du très haut débit).

Le French Tech lorrain en cours

La Lorraine est candidate pour l’obtention du label French Tech que l’État devrait lui accorder à court terme. Ce label est la pierre angulaire d’un vaste plan de développement de l’économie numérique dans la région. Les agglomérations de Metz, Nancy, Épinal et Thionville en seraient les pôles d’ancrage.