Énergie / Événement

Les spécialistes meusiens de l’énergie se réunissent

Le salon inter-adhérents d’Energic ST 52-55 s’est déroulé le 25 septembre dernier à la salle des fêtes du Brûly, à Ancerville, près de Saint-Dizier. L’événement a eu lieu en présence de Virginie Willaime Morel, Présidente d’Energic ST 52-55 et Florence Hutin Obara, Directrice. Energic ST 52-55 a été créé en 2007 à l’initiative des industriels […]

325

Le salon inter-adhérents d’Energic ST 52-55 s’est déroulé le 25 septembre dernier à la salle des fêtes du Brûly, à Ancerville, près de Saint-Dizier. L’événement a eu lieu en présence de Virginie Willaime Morel, Présidente d’Energic ST 52-55 et Florence Hutin Obara, Directrice. Energic ST 52-55 a été créé en 2007 à l’initiative des industriels locaux, la structure se positionne sur les marchés de l’énergie en regroupant en son sein plus de 110 entreprises adhérentes, toutes activités confondues, représentant près de 6 500 emplois en Haute-Marne et en Meuse. Les différents adhérents d’Energic ST 52-55 sont capables de répondre à l’essentiel des besoins des filières hydraulique, nucléaire, et thermique, en France et à l’International.

Apprentissage
L’apprentissage souffre également de la crise
La crise économique se fait sentir également dans le domaine de l’apprentissage. C’est le constat dressé le 22 septembre dernier lors d’une réunion à la cité de l’artisanat à Épinal en présence des responsables de l’ensemble des établissements vosgiens. Les chiffres de cette rentrée sont légèrement en baisse (pour 2014, la Chambre de Métiers a signé 513 nouveaux contrats jusqu’ici), mais à noter que les entreprises signent de plus en plus tardivement, en raison de la conjoncture économique. Les différents responsables des établissements des Vosges ont fait passer un message lors de cette réunion : l’apprentissage recrute et les contrats se signent jusqu’en novembre.

Entreprises
Des bénévoles pour aider l’initiative
L’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique) d’Épinal, qui existe depuis 25 ans, aide les demandeurs d’emploi dépourvus d’accès au crédit bancaire à monter leur entreprise par le biais d’un microcrédit allant jusqu’à 10 000 euros. Pour faire face à une activité croissante, l’association Adie, qui aide des personnes n’ayant pas accès au système bancaire classique à créer leur entreprise grâce au microcrédit, recherche des bénévoles. En effet, cette année, les dossiers personnels s’avèrent plus nombreux que les dossiers professionnels. L’an dernier, 32 crédits professionnels ont été accordés.

Industrie
Pavatex réduit la voilure
Dans un communiqué du 22 septembre, le groupe Pavatex a annoncé une réduction de sa production à Golbey, près d’Épinal, à partir du mois d’octobre. Le marché actuel est trop faible pour cet établissement spécialisé dans la production de panneaux isolants et fonctionnant en synergie avec l’usine de Norske Skog également à Golbey. Cependant la direction du groupe a décidé de maintenir l’ensemble du personnel, tout en ciblant une reprise complète de la production, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, dès janvier 2015. Mise en service en avril 2013, l’usine de Golbey a très bien démarré sur le plan industriel et son volume de production est actuellement supérieur à ce qui avait été planifié pour l’année en cours selon le groupe.

Industrie du Bois
Bon bilan pour le salon du bois d’Épinal
Cette 35ème édition s’est déroulée du 18 au 22 septembre dernier. Malgré une baisse du nombre d’entrées payantes de 7% par rapport à l’année dernière, les résultats sont moins catastrophiques que pour d’autres salons de la région. L’atelier de confection «Touchons du bois» a été une franche réussite. Les happy hours, organisées conjointement avec la CCI des Vosges ont eu un véritable succès, tout comme les conférences elles aussi réservées aux professionnels.

Développement durable
Les lycéens à la pointe de l’énergie durable
Les lycées de Freyssinet et Margueritte de Verdun hébergeront les plates-formes Praxibat, à destination des lycéens, mais aussi des demandeurs d’emploi, salariés et chefs d’entreprise. L’inauguration des plates-formes a eu lieu au lycée Freyssinet, en présence de Jean-Pierre Masseret, président de la Région. La plate-forme du lycée Freyssinet est spécialisée en pompe à chaleur, tandis que celle du lycée Margueritte se concentre sur l’énergie solaire et les cellules photovoltaïques. Les quatorze plates-formes de Lorraine ont pour but de répondre à l’évolution du marché et des techniques par l’innovation et la transition énergétique.