Nancy en forme, Metz moins selon Acte CBRE

Qui dit septembre, dit tendances. Le secteur de l’immobilier de bureaux n’échappe pas à la règle. Acte CBRE, l’un des principaux acteurs du marché, vient de divulguer ses chiffres pour le premier trimestre sur les deux places fortes régionales. Bilan des courses selon ces estimations : Nancy tient la forme et Metz un peu moins, mais rien de grave.

386

Trois fois plus de demandes placées et trois fois plus de transactions à Nancy qu’à Metz ! Ce constat est tiré par Acte CBRE pour le premier semestre dans la région. 27 385 m² de demandes placées pour 71 transactions à Nancy. 10 300 m² pour 26 transactions à Metz. D’après ces chiffres, Nancy affiche une dynamique en matière immobilière que Metz tente de retrouver. «Nancy et Metz ne sont pas concurrents, ce sont deux marchés distincts. Nancy apparaît plus dynamique du fait d’une offre relativement abondante et de bonne qualité avec 57 250 m² de disponible», assure François Suty, le directeur d’Acte CBRE en Lorraine.

Manque de neuf à Metz
Le programme Skyline des Rives de Meurthe et le futur immeuble de bureau de Nancy Grand Cœur y sont pour beaucoup. De son avis, la voisine messine pèche par son manque de programmes neufs «qui ne pourront d’ailleurs démarrer qu’avec un taux de pré-commercialisation élevé.» La grande majorité de l’offre messine se trouve en périphérie à la différence de Nancy «qui s’est toujours caractérisé par une offre bipolaire avec des pôles en centre-ville et en périphérie.» Metz semble retrouver une certaine constance après l’euphorie liée au quartier de l’Amphithéâtre. «Même si le second semestre s’annonce bien meilleur à Metz, le retard pris au premier semestre ne sera sans doute pas rattrapé.» Nancy devrait, quant à elle, continuer sur sa bonne lancée. La pierre entrepreneuriale reprendrait-elle du souffle en Lorraine ?