Pub: Le grand détournement

Prise de tête sur Twitter. La campagne de communication du Conseil Régional de Lorraine sur les aides de rentrée scolaire destinées aux lycéens, apprentis et étudiants a été «odieusement » détournée, révèle un communiqué de presse daté du 27 août dernier.

385
Panique au Conseil Régional après le rapprochement par des utilisateurs de Twitter de leur dernière campagne de com’ avec la décapitation d’un journaliste en Irak à la mi-août.
Panique au Conseil Régional après le rapprochement par des utilisateurs de Twitter de leur dernière campagne de com’ avec la décapitation d’un journaliste en Irak à la mi-août.
Panique au Conseil Régional après le rapprochement par des utilisateurs de Twitter de leur dernière campagne de com’ avec la décapitation d’un journaliste en Irak à la mi-août.
Panique au Conseil Régional après le rapprochement par des utilisateurs de Twitter de leur dernière campagne de com’ avec la décapitation d’un journaliste en Irak à la mi-août.

L’affiche, représentant un jeune homme portant sa propre tête sous le bras pour pousser les jeunes à aborder leur rentrée «sans prise de tête», a été taxée de «pub immonde» le 21 août sur Twitter (qui n’en finit décidément pas d’élever les débats). «Les détracteurs font un amalgame plus que douteux entre un acte de barbarie inqualifiable et un visuel invitant les jeunes lorrains qui font leur rentrée mardi 2 septembre prochain à prendre connaissance d’informations pratiques », reprend le Conseil Régional, «ce lien fait entre le terrible sort réservé à un journaliste et une campagne informative sur les aides apportées aux jeunes lorrains pour leur scolarité est pour le moins choquant. »

Campagne participative
La campagne de communication, élaborée au printemps dernier, «s’inscrit comme l’année passée dans une démarche participative» puisqu’elle a été sélectionnée par les lorrains eux-mêmes : du 1er au 9 juillet dernier, ils ont été invités à voter pour leur visuel préféré sur les réseaux sociaux.