Industrie

Safran/Albany décolle à Commercy

Industrie Safran/Albany décolle à Commercy Le projet aéronautique Safran-Albany se pose en douceur sur l’ancienne base du 8ème régiment d’infanterie de Commercy, à 40 kilomètres de Bar-le-Duc. Opérationnelle depuis avril dernier, cette vaste usine de 30 000 mètres carrés compte aujourd’hui 80 salariés et portera ses effectifs à 400 personnes d’ici à 2018. Auparavant, les […]

345

Industrie
Safran/Albany décolle à Commercy
Le projet aéronautique Safran-Albany se pose en douceur sur l’ancienne base du 8ème régiment d’infanterie de Commercy, à 40 kilomètres de Bar-le-Duc. Opérationnelle depuis avril dernier, cette vaste usine de 30 000 mètres carrés compte aujourd’hui 80 salariés et portera ses effectifs à 400 personnes d’ici à 2018. Auparavant, les deux entreprises lancent les pré-séries des aubes et carters qui équiperont les réacteurs des 737 Max de Boeing, de l’A320néo d’Airbus et du C919 de l’avionneur chinois COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China).

Agriculture
Session de rentrée de la Chambre d’agriculture de la Meuse
Le 25 septembre prochain se déroulera la session de rentrée de la Chambre d’agriculture de la Meuse dans les locaux de son siège à Savonnières-devant-Bar. L’ordre du jour sera riche puisque seront abordés les sujets suivant : le budget rectificatif 2014, l’évolution des chambres d’agriculture, la mise en place des mesures agro-environnementales. Une rentrée chargée pour la Chambre d’agriculture qui mettra à l’honneur les agriculteurs meusiens partis à la retraite en 2013. En effet, à la fin de la session sera remis «le challenge retraité 2013», récompensant les années passées au service de l’agriculture.

Bois
Le département et l’Enstib partenaires
Dans le cadre de son soutien aux pôles d’innovation du territoire, le Conseil général des Vosges a signé une convention de partenariat avec l’École nationale supérieure des technologies et industries du bois et l’Université de Lorraine. Cette convention s’ajoute aux différentes actions entreprises en faveur de la filière bois, notamment, les aides accordées aux Pôle Fibres et au Critt Bois (Centre Régional d’Innovation et de Transferts Technologiques des industries du bois), dont l’objectif est de favoriser les projets de recherche dans le domaine du bois construction.

Emploi
La CGPME propose un nouveau contrat de travail
Face au constat que de nombreux chefs d’entreprise de PME/TPE renoncent à embaucher car ils craignent une contraction de leur activité et redoutent une législation sociale lourde, la CGPME (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises) propose la mise en place d’une nouvelle forme de contrat de travail, «le contrat de croissance». Ce contrat à durée indéterminée (CDI) serait basé sur des objectifs collectifs liés à des indicateurs économiques annuels prédéterminés, de maintien ou de progression de l’activité de l’entreprise. La non atteinte de ces objectifs contractuels, pendant une période elle aussi prédéterminée, motiverait la rupture éventuelle du contrat de travail des personnes embauchées dans le cadre de ce dispositif, et ce afin de prendre en compte l’évolution de l’activité économique réelle de l’entreprise.

Collectivités locales
Le Conseil général de la Meuse devrait être maintenu
Le Premier ministre Manuel Valls a confirmé le maintien des conseils généraux et des départements pour les zones rurales. Ainsi, en Lorraine, les départements de la Meuse et des Vosges devraient donc être maintenus avec leurs conseils généraux. La Moselle et la Meurthe-et-Moselle qui possèdent d’importantes intercommunalités comme Metz, Thionville ou encore Nancy pourraient bien voir leurs départements se soustraire à leurs grandes agglomérations. Le département de la Meuse compte moins de 200 000 habitants tandis que 380 000 environ pour les Vosges contre plus de 730 000 pour la Meurthe-et-Moselle et près de 1,1 million pour la Moselle.

Numérique
Une recherche par l’image à Épinal
Fondée à Paris, la société Xilopix est implantée depuis 2012 à Épinal pour développer un moteur de recherche novateur visuel et tactile. Ce dernier permet de s’affranchir de la barrière de la langue en combinant tous les types de médias. Conduite en partenariat avec le Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses partenariats (Loria) de Nancy, le projet a débouché sur un nouveau système de recherche en cours de commercialisation auprès des professionnels de la grande distribution et des grands comptes.