Immobilier:

La planète Muse en orbite à Metz

Le programme Muse, un géant alliant espace commercial, bureaux et logements, dans le quartier de l’Amphithéâtre à Metz vient d’entrer dans sa phase concrète. Les premiers coups de pioche viennent d’être donnés au début du mois pour une livraison annoncée en automne 2017. Le tout pour un investissement global de 324 millions d’euros avec des retombées locales attendues.

469
Le programme Muse à Metz entre dans sa phase concrète. Les travaux viennent de débuter, livraison prévue en automne 2017.
Le programme Muse à Metz entre dans sa phase concrète. Les travaux viennent de débuter, livraison prévue en automne 2017.
Le programme Muse à Metz entre dans sa phase concrète. Les travaux viennent de débuter, livraison prévue en automne 2017.
Le programme Muse à Metz entre dans sa phase concrète. Les travaux viennent de débuter, livraison prévue en automne 2017.

37 000 m² de commerces. Un ensemble de bureaux de 10 000 m² déjà annoncé comme l’amorce d’un futur pôle d’affaires et 400 logements locatifs et en accession à la propriété ainsi que des résidences services et seniors. Le géant Muse, juste en face du Centre Pompidou-Metz dans le quartier de l’Amphithéâtre, commence à devenir une réalité palpable. Les premiers coups de pioche viennent d’être donnés le 1er octobre par GT- M-hallé (groupe Vinci) pour le compte d’Apsys, spécialiste des opérations de centre-ville sélectionné pour la conception de l’espace commercial du programme ainsi que la réalisation d’une quarantaine de logements.

1 270 emplois…

Le reste du programme de logements sera effectué par Claude Rizzon Promotion, Batigère Sarel et l’Adim. L’espace bureaux est, quant à lui, aux mains de Lazard Group. «Dans la lignée de Beaugrennelle, concept inédit de grand magasin du XXIe siècle et en écho au Centre Pompidou-Metz, nous nous attachons à faire de Muse un lieu créatif et inspiré, doté d’un mix produit unique associant œuvres d’art digitales et enseignes attractives et inédites. Nous sommes très fers d’être face au Centre Pompidou-Metz. Cela nous tire vers le haut, vers la modernité presque l’avant garde», assure Maurice Bansay, président fondateur d’Apsys et promoteur du volet commercial. Un projet commercial déjà bien garni avec «un taux de commercialisation de 65 % à trois ans de l’ouverture» avec des locomotives comme Carrefour Market ou encore Primark. «Ce taux de commercialisation avant ouverture atteste de la force et de la pertinence du projet.» Au total une centaine de commerces et une dizaine de restaurants sont annoncés. Le tout pour un investissement total de 324 millions d’euros (dont 160 millions pour le seul programme commercial). «La priorité sera donnée aux entreprises de la région et ce sont 1 270 emplois qui seront créés ou maintenus pendant les phases de travaux et d’exploitation», assure Apsys. Le moteur Muse est bel et bien en marche.

Cinq acteurs privés

Le programme Muse s’affiche comme un des programmes d’envergure du Quartier de l’Amphithéâtre de Metz. Il fédère cinq acteurs privés : Apsys, spécialiste des opérations de centre-ville qui a été sélectionné pour la conception de l’espace commercial et la réalisation d’une quarantaine de logements. Claude Rizzon Promotion, Batigère Sarel et Adim pour la réalisation des autres lots logements et Lazard Group pour la réalisation de 10 000 m² de bureaux. Le financement de l’opération (324 millions d’euros dont 160 millions pour l’espace commercial) est assuré par la Deutsche Pfandbriefbank et Scor pour l’espace commercial et par la Banque Palatine pour les logements.