Agroalimentaire

Les Lorrains au Sial à Paris

Le Salon international de l’alimentation (Sial) se tient jusqu’au 23 octobre à Paris-Villepinte. Avec ses quelque 1 500 visiteurs professionnels, ce rendez-vous de l’agroalimentaire s’affiche comme une plateforme de décollage pour les PME du secteur, notamment à l’international. La Lorraine l’a bien compris, le pavillon régional flotte dans les allées parisiennes via le Conseil régional et la Chambre régionale d’Agriculture.

290
La Lorraine est bien présente au Sial à Paris jusqu’au 23 octobre.
La Lorraine est bien présente au Sial à Paris jusqu’au 23 octobre.
La Lorraine est bien présente au Sial à Paris jusqu’au 23 octobre.
La Lorraine est bien présente au Sial à Paris jusqu’au 23 octobre.

L’agroalimentaire, une filière à part entière dans la reconversion de l’économie lorraine ! Une certitude pour bon nombre mais à faire connaître et surtout reconnaître sur les marchés et principalement les marchés internationaux. Depuis le 19 octobre et jusqu’au 23 octobre, une délégation de Lorrains du secteur (voir encadré) bat pavillon commun sur le stand du Conseil régional de Lorraine et de la Chambre régionale d’Agriculture de Lorraine à l’occasion du Salon international de l’alimentation (Sial) au parc des expositions de Paris-Villepinte. «Le Sial est un rendez-vous majeur de l’agroalimentaire européen. C’est une véritable prise de température des tendances à venir en termes de consommation dans le secteur. Avec nos produits régionaux,les Lorrains n’ont pas à rougir, loin de là», assure Jean-Luc Pelletier, le président de la Chambre régionale d’Agriculture de Lorraine.

Tendances et innovations

«Frugalité et contrôle – le plaisir quotidien» «l’alimentation protectrice – le lâcher prise», «le vivant sauvage – l’indispensable et l’industriel», «le consommateur aidé – le consommateur surdoué», «local et citoyen – exotisme mondial», «contrôler le temps – Food 2.0». Ces six tendances, opposées et complémentaires, sont celles qui semblent faire la loi sur le marché de l’alimentation aujourd’hui à en croire Xavier Terlet, consultant pour le Sial et président d’XTC World Innovation. Dans ces domaines, les Lorrains sont plus qu’innovants voire même précurseurs. Reste à le faire savoir, encore et encore.

Les sept «mercenaires» de l’agro

Sept ! Elles sont sept entreprises de l’agroalimentaire à être présentes sur le stand commun régional à l’occasion du Sial à Paris. Pains & Traditions : cette boulangerie semi-industrielle de Mont-Saint-Martin produit des pains à l’ancienne. Elle propose une vente directe du producteur au consommateur «on line». Miranille et Miranito : ces deux apéritifs à base de mirabelles sont confectionnés à Neufchâteau. L’alcool n’est qu’un support pour ces boissons aux goûts prononcés. Vega Fruits : cette coopérative regroupe aujourd’hui 200 producteurs à Saint-Nicolas-de-Port. Cette année, elle commercialise pour la première fois de la purée de mirabelles et de quetsches. Lor-Gourmet : ce groupement fédère les entreprises de l’agroalimentaire pour se développer à l’exportation. Piz’wich : implantées à Bulgnéville, l’entreprise offre des solutions sur la consommation nomade. L’Aial : l’association des industries agroalimentaires est présente avec son fameux label «La Lorraine Notre Signature». Elodys : le concepteur du «Compagnon du Boulanger» de Void-Vacon mettra en avant son concept de distributeurs de pains.