Menuiserie Vibrac : l’ aventure humaine

Nom : Menuiserie Vibrac. Localisation : Maxéville (Meurthe-et-Moselle). Date de création : 1926. Effectif : 17 personnes. CA : 5 millions d’euros. Signe particulier : Menuiserie familiale dirigée par la troisième génération.

381
Alban Vibrac a 52 ans et trois enfants. Il est dans l'entreprise depuis trois décennies et souhaite insuffler son optimisme à l'environnement économique morose.
Alban Vibrac a 52 ans et trois enfants. Il est dans l'entreprise depuis trois décennies et souhaite insuffler son optimisme à l'environnement économique morose.
Alban Vibrac a 52 ans et trois enfants. Il est dans l'entreprise depuis trois décennies et souhaite insuffler son optimisme à l'environnement économique morose.
Alban Vibrac a 52 ans et trois enfants. Il est dans l'entreprise depuis trois décennies et souhaite insuffler son optimisme à l'environnement économique morose.

Fondée par Gaston Vibrac en 1926, la menuiserie Vibrac a été reprise en 1966 par son fils, Robert. Aujourd’hui, c’est Alban, petit-fils du fondateur, qui a pris la suite : «après un premier passage dans l’entreprise en 1982, j’ai passé un an et demi à acquérir de l’expérience avant de revenir en octobre 1984 pour prendre peu à peu le relais de mon père» raconte l’entrepreneur, «ce qui ne l’empêche pas de nous rendre visite fréquemment» rajoute-t-il avec le sourire.

Un esprit familial et honnête

Alban Vibrac ne se cache de dire que le milieu du bâtiment est parfois rude «mais il faut toujours communiquer, mon bureau n’est jamais fermé et j’assume mes décisions en tant que chef d’entreprise» insiste-t-il. Cette franchise a sans doute contribué à la réussite de la société devenue le 22 mars 1990 une société anonyme. Le développement s’est poursuivi le 1er janvier 2014 avec l’acquisition de Menulor, à Ars-sur-Moselle. Parallèlement, la menuiserie Vibrac a toujours maintenu ses liens avec une clientèle fidèle. Ses clients sont majoritairement des professionnels (par exemple Décathlon) mais aussi des institutionnels comme les conseils généraux. Son entreprise traite en général avec des acteurs de la région, à l’image de l’immense chantier du siège de la Banque Populaire Lorraine-Champagne et Alsace à Metz, avec un montant de commande de trois millions d’euros. Ce vaste projet illustre combien cette société familiale ancienne reste dynamique et entreprenante.