Retour vers le futur…

Le Bâtiment en difficulté. Les Travaux Publics en situation dramatique. Le constat est noir pour la sphère du BTP. Reste à trouver les solutions entre les différents acteurs, État et collectivités territoriales en tête, pour maintenir le navire à flot.

479
«Avec les collectivités territoriales, il faut ensemble inventer le futur», assure Daniel Cerutti, le président de la Fédération du BTP 54.
«Avec les collectivités territoriales, il faut ensemble inventer le futur», assure Daniel Cerutti, le président de la Fédération du BTP 54.
«Avec les collectivités territoriales, il faut ensemble inventer le futur», assure Daniel Cerutti, le président de la Fédération du BTP 54.
«Avec les collectivités territoriales, il faut ensemble inventer le futur», assure Daniel Cerutti, le président de la Fédération du BTP 54.

C’était tout l’objectif de l’assemblée générale de la Fédération du BTP de Meurthe-et-Moselle le 6 octobre. Noir c’est noir et rien ne sert de noircir encore un peu plus le tableau, reste à trouver les pistes à suivre pour réellement faire naviguer le paquebot BTP sur une mer conjoncturelle bien huileuse. L’heure n’était pas au simple constat (inquiétant) mais aux laboratoires d’idées le 6 octobre à Nancy à l’occasion de l’assemblée générale de la Fédération du BTP de Meurthe-et-Moselle. «Il faut ensemble inventer le futur», assure Daniel Cerutti, son président.

Question de temps…

Si les différentes annonces et plans mis en place par le gouvernement pour relancer la machine sont présents «ces mesures positives vont prendre du temps à se mettre en place, à capter l’attention des investisseurs. Le temps passera encore, avant que concrètement nos entreprises en recueillent les fruits». Les professionnels du Bâtiment, leurs cousins des Travaux Publics et les représentants des différentes collectivités territoriales et leurs représentants (État, Région, Département) tentent de rassurer malgré la disette des enveloppes budgétaires et la peau de chagrin des chantiers et programmes. Collectivités et professionnels du BTP sont aujourd’hui dans le même navire. Un navire à la dérive, reste à redresser la barre et tenter de retrouver le cap.