Une «guniteuse» sous le pont

Le loueur indépendant de matériels, Mato’s, vient de participer à la réfection du pont Vayringe à Nancy victime d’un incident cet été en fournissant une «guniteuse». Un matériel spécial permettant l’application de béton projeté par voie sèche.

358
Une «guniteuse» de chez Mato’s est intervenue sur le chantier du pont Vayringe à Nancy.
Une «guniteuse» de chez Mato’s est intervenue sur le chantier du pont Vayringe à Nancy.
Une «guniteuse» de chez Mato’s est intervenue sur le chantier du pont Vayringe à Nancy.
Une «guniteuse» de chez Mato’s est intervenue sur le chantier du pont Vayringe à Nancy.

Elle crache des jets de 13 mm de granulométrie, mais des jets… secs. Elle, c’est la «guniteuse» utilisée par les équipes de la société ESTS (Entreprise de services et de travaux spéciaux, filiale d’Est Ouvrages) de Fléville sous le pont Vayringe de la rue éponyme à Nancy. Cette machine dite de projection de béton par voie sèche est fournie par le loueur de matériels de BTP indépendant Mato’s (basé à Nancy, Metz et au Luxembourg). «Nous sommes spécialisés dans tout ce qui concerne les interventions spécifiques. Les «moutons à cinq pattes», c’est notre marque de fabrique», assure Olivier Charrier du loueur de matériels techniques. Une spécificité indispensable pour ces indépendants histoire de faire la différence par rapport aux mastodontes du secteur de la location.