Une qualité de service reconnue !

La société nancéienne AGIR Protection Surveillance a été créée en octobre 2011 par Benjamin Antoine. Ce jeune entrepreneur est aujourd’hui responsable d’une société composée d’une cinquantaine de collaborateurs.

362
Benjamin Antoine à gauche, entouré d’une partie de son équipe.
Benjamin Antoine à gauche, entouré d’une partie de son équipe.
Benjamin Antoine à gauche, entouré d’une partie de son équipe.
Benjamin Antoine à gauche, entouré d’une partie de son équipe.

Etudiant en faculté de sport, Benjamin Antoine occupe en parallèle de ses études, un emploi de stadier. À travers cette expérience, il va s’intéresser d’un peu plus près au secteur de la sécurité pour obtenir in fine un diplôme de sécurité privée. Son imprégnation du milieu se fait facilement, et il décide promptement de se lancer dans la voie entrepreneuriale. «J’ai voulu prendre des responsabilités et faire mes propres choix. J’avais besoin de m’engager personnellement dans un projet». Dans cet optique, Benjamin Antoine a continué à développer ses connaissances par l’obtention de plusieurs diplômes dans le domaine de la sécurité incendie.

Fidéliser et se développer

Pour monter son projet, Benjamin Antoine s’est autofinancé. Le développement d’AGIR Protection Surveillance a suivi une progression forte et constante depuis 2011, «nous nous appuyons sur les réseaux sociaux pour faire de la communication, nous sommes inscrits sur les pages jaunes, nous usons volontiers du bouche-à-oreille mais la meilleure publicité, ce sont mes agents sur le terrain qui donnent une bonne image de la société». Et il ajoute qu’«une confiance s’est rapidement installée avec l’ensemble de nos clients, tels que E.Leclerc, la ville de Nancy, SLUC Nancy,Grand Nancy ASPTT HB, ceci est un gage de fiabilité et une reconnaissance de notre compétence sur le secteur». AGIR Protection Surveillance veut renforcer sa position en Meurthe-et-Moselle afin de disposer constamment d’une proximité avec sa clientèle et d’une réactivité par rapport à leurs demandes. «À moyen terme, nous voulons élargir notre champ géographique en proposant nos prestations dans tout le Grand Est.»