Financement:

Le crowfunding à la loupe en Lorraine

Le 7 novembre, le Tour de France de la finance participative, organisé par Finance Participative France, fait étape en L

473
Le crowfunding sera décrypté à Metz le 7 novembre.
Le crowfunding sera décrypté à Metz le 7 novembre.
Le crowfunding sera décrypté à Metz le 7 novembre.
Le crowfunding sera décrypté à Metz le 7 novembre.

De 5 000 à 1 million d’euros de levée de fonds possible grâce au crowfunding, le fameux financement participatif. Cette pratique made in USA en vogue, notamment, pour son aspect collaboratif vient de faire l’objet d’une réforme réglementaire : celle de l’apparition d’un véritable statut de «conseiller en investissement participatif». C’est une réalité en France depuis le 1er octobre, histoire de faire un peu le tri dans les plates-formes de financement participatif. «Elles doivent désormais obtenir ce statut auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF)», déclarait dans nos colonnes fin septembre Stéphanie Savel, présidente de la plate-forme Wiseed.com à l’origine de cette réforme réglementaire.

54 000 projets financés

Ce point important devrait être mis en avant le 7 novembre prochain au Conseil Régional de Lorraine à Metz. L’exécutif régional avec la direction régionale de BPI France et CCI 02 Bilan accueillent une étape du Tour de France de la finance participative, organisé par Finance participative France. «Le financement participatif est l’objet d’un essor considérable. Avec un doublement annuel des volumes à l’été 2014 ce sont déjà plus de 54 000 projets qui ont été financés en France par plus d’un million de personnes», assurent les organisateurs. Reste que la jeunesse et la diversité du crowfunding en rendent sa lecture difficile pour un créateur d’entreprise. Pré-vendre, emprunter, lever des capitaux propres est pourtant possible aujourd’hui, reste à bien être aiguillé et accompagné dans cette aujourd’hui véritable jungle du crowfunding.