Edito

Retour vers le futur…

Osez l’économie de demain ! Le pitch du Club de l’Innovation Responsable en Lorraine est attirant, même plus, captivant. Le Jeudi 20 novembre, le Centre des congrès de Nancy se muera en planète prospective peuplée d’espèces entrepreneuriales, non pas en voie de disparition mais en cours de restructuration. Décideurs politiques, représentants du monde patronal, du […]

409

Osez l’économie de demain ! Le pitch du Club de l’Innovation Responsable en Lorraine est attirant, même plus, captivant. Le Jeudi 20 novembre, le Centre des congrès de Nancy se muera en planète prospective peuplée d’espèces entrepreneuriales, non pas en voie de disparition mais en cours de restructuration. Décideurs politiques, représentants du monde patronal, du réseau consulaire, dirigeants de PME, patrons de TPE et naturellement les inévitables start-up, tous seront au rendez-vous pour clamer haut et fort leur foi avérée dans l’économie de demain. L’économie de demain, oui mais laquelle ? Et bien la numérique, la circulaire, la solidaire ! La solution est là, à portée de main, de crowdfunding, de participatif, de collaboratif. Adieu vieux monde dépassé de la sacro-sainte croissance supposée infinie (mais vers laquelle l’on court toujours) de la consommation, des biens matériels souvent superflus. Elle a montré ses limites. Depuis le premier choc pétrolier au siècle dernier, elle n’a fait que stagner et il serait grand temps de se faire à l’idée qu’elle ne reviendra pas sous la forme actuelle de simple quête de prospérité, comme la grande majorité le pense encore. Au vu de nos consommations, pour que chaque être humain ait le même niveau de vie, il faudrait pas moins de cinq planètes Terre. L’alpha et l’oméga d’un retour au réel bien-être pour tous et à une prospérité digne et équitable passe donc par cette fameuse économie de demain. À celle que tout un chacun se doit de bâtir. Reste à se mettre d’accord sur sa vrai définition, ses réelles aspirations et son véritable but en évitant les travers d’antan.