Stop au massacre…leretour

Stop au massacre ! C’est le cri de colère poussé l’an passé par le Medef de Meurthe-et-Moselle et la CGPME (Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises). Un an après cela n’a pas vraiment changé. Le 1er décembre, les deux organisations patronales appellent à un rassemblement général à Paris et à une semaine […]

332

Stop au massacre ! C’est le cri de colère poussé l’an passé par le Medef de Meurthe-et-Moselle et la CGPME (Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises). Un an après cela n’a pas vraiment changé. Le 1er décembre, les deux organisations patronales appellent à un rassemblement général à Paris et à une semaine complète de mobilisation unitaire. Les rangs se grossissent car l’UPA (Union professionnelle artisanale) monte également au front avec notamment la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment). «La mobilisation doit être massive pour faire comprendre aux pouvoirs publics que trop, c’est trop… la coupe est pleine.» Des rassemblements pourraient être orchestrés dans les régions.