Waves Actisud : la lame de fond…

Il y avait un avant, il y aura un après Waves Actisud …
Il y avait un avant, il y aura un après Waves Actisud …
Il y avait un avant, il y aura un après Waves Actisud …
Il y avait un avant, il y aura un après Waves Actisud …

«Il y avait un avant, il y aura désormais un après Waves.» Dixit Philippe Journo, pdg de la Compagnie de Phalsbourg, principal investisseur du centre commercial Waves Actisud près de Metz (un projet à 100 millions d’euros), après l’ouverture au public de cette véritable planète de la consommation nouvelle génération. Un «monstre» qui attire mais qui inquiète également. L’arrivée de ce type d’infrastructure entraîne naturellement de nombreuses interrogations quant à la survie pure et simple de la notion de commerce de proximité. Un commerce de détail qui s’essouffle comme l’indique une enquête de la FCGA. «La baisse générale d’activité que l’on constate est bien évidemment relative à la crise. Autre constat d’évidence, les grandes enseignes influent sur ce résultat négatif.» Ce n’est pas près de s’arranger avec des pôles comme Waves.