3 questions à … Jean-Claude Brier

Fort de son récent mariage avec Numéricable, SFR s’affiche comme le leader du THD (Très haut débit) fixe aujourd’hui. Cette nouvelle force de frappe lui permet d’envisager de s’attaquer fortement au marché des entreprises largement détenu par l’opérateur historique.

413
Directeur des relations régionales SFR Nord et Est
Directeur des relations régionales SFR Nord et Est
Directeur des relations régionales SFR Nord et Est
Directeur des relations régionales SFR Nord et Est

1. Le marché télécoms des entreprises est fortement dominé par l’opérateur historique. Quelle est la position de SFR aujourd’hui sur le sujet depuis son récent mariage avec Numéricable ?
Jean-Claude Brier : Le rapprochement avec Numéricable ne sera pas anodin par la suite au niveau du marché des entreprises. Sur ce marché, l’opérateur historique possède plus de 70 % du marché, nous entendons bien nous positionner comme un suiveur fort.

2. Vous avez donc l’ambition de grignoter des parts de marché sur ce secteur ?
J-C.B : L’entreprise est devenue aujourd’hui un véritable axe stratégique pour SFR. Il est certain que nous allons tout faire pour y percer fortement.

3. Le renforcement récent de votre couverture 4G n’est pas anodin ?
J-C.B : D’ici à la fin 2015 nous entendons couvrir 70 % de la population en 4G. En Lorraine nous venons d’ouvrir sept nouvelles villes : Lunéville, Pont-à-Mousson, Toul, Fameck, Florange, Thionville et Épinal.