Exposition

Back in Nancy : «CharlElie, NCY-NYC»

Artiste iconoclaste, CharlElie est né à Nancy où il a obtenu son Diplôme National Supérieur des Études Plastiques avec les félicitations du Jury. L’ex- position à la Galerie Poirel est une sorte de retour aux sources pour l’auteur-interprète de «Comme un avion sans ailes».

318

La Galerie Poirel accueille jusqu’au 1er mars 2015 les œuvres d’un artiste complet et protéiforme : CharlElie. L’exposition «CharlElie, NCY-NYC» réunit pour la première fois pas moins d’une centaine d’œuvres réalisées par CharlElie Couture, dont certaines spécialement réalisées pour l’occasion, depuis son adolescence nancéienne à aujourd’hui et sa nouvelle vie new-yorkaise.
En effet, l’artiste plasticien vit depuis dix ans à New York, ville dans laquelle il s’est installé après le décès de son père. Il a choisi le cœur de la Grande Pomme, Manhattan, pour implanter sa galerie-atelier baptisée «The Re gallery». «Re» est une abréviation de «Renaissance Men», qualificatif donné par les Américains aux artistes touche-à-tout et pluridisciplinaires.

Un artiste sans frontières

Artiste aux nombreuses casquettes, CharlElie considère que les activités de création s’enrichissent les unes les autres de l’expérience puisée dans plusieurs domaines. Sa sensibilité se déploie ainsi à travers des modes d’expression très divers : peinture, gravure, dessin, photo, sculpture, installation, son et vidéo. Le musicien reconnu révèle les innombrables facettes de son talent multiple. «La musique m’alimente ne me diminue pas. Je mets de la musique dans ma peinture et des images dans ma musique» explique l’artiste. À l’image d’un David Lynch peintre ou d’une Patti Smith photographe et écrivain, CharlElie s’inscrit comme un artiste à la démarche clairement pluridisciplinaire. Longtemps atomisée, la rétrospective de Nancy présente cette année sa démarche originale dans son ensemble. Chacune des salles d’exposition se focalise sur l’une de ses pratiques.
«CharlElie, NCY- NYC» est un moment d’intimité, une sorte d’exploration spéléologique de sa mémoire. Explorateur du monde, CharlElie Couture incarne un mouvement qui cherche à modéliser cet univers si changeant dans lequel nous évoluons. Une exposition riche pour mettre à l’honneur une production artistique prolifique à découvrir jusqu’au 1er mars 2015.