Formation-Emploi

Le futur Campus Cockerill implanté sur l’ex-base de Commercy L’ancienne base militaire de Commercy accueillera dans le site du quartier Oudinot (15 000 m² de bâtiments) le centre de formation international du groupe belge CMI (Cockerill Maintenance et Ingénierie), dont le siège social se situe à Seraing près de Liège, et emploie plus de 4 […]

302

Le futur Campus Cockerill implanté sur l’ex-base de Commercy
L’ancienne base militaire de Commercy accueillera dans le site du quartier Oudinot (15 000 m² de bâtiments) le centre de formation international du groupe belge CMI (Cockerill Maintenance et Ingénierie), dont le siège social se situe à Seraing près de Liège, et emploie plus de 4 000 salariés dans le monde et réalise 647 M € de CA en 2013. L’investissement est estimé à 70 M € pour la réhabilitation de la caserne, son aménagement et l’équipement des locaux (salle de simulation numérique, ateliers et entrepôts, mais aussi hébergement et restauration).

Services
L’ombre du mess des officiers
Un projet de construction d’un hôtel quatre étoiles au sein de l’ancien cercle militaire du mess des officiers de Verdun fait débat. Pour une partie des hôteliers verdunois, il s’agit d’une nouvelle concurrence alors que le taux de remplissage se situe actuellement autour de 50 % et que le Coq Hardi, situé en face du mess des officiers, ne se porte pas pour le mieux. Pour le président de l’Union meusienne de l’industrie hôtelière, il faut d’abord renforcer l’attractivité de la ville avec des projets forts comme le centre de congrès ou le practice de golf avant d’investir dans la reconversion de l’ancien cercle militaire.

Innovation
Du FabLab au Nomad’Lab…
Dans le cadre du dispositif Appui PME-PMI, la CGPME des Vosges et l’ENSGSI ont présenté le 2 et 4 décembre 2014, lors de deux matinées à Liffol-le-Grand et à Epinal, le Nomad’Lab, un « Laboratoire de fabrication » mobile. Cette camionnette permet de se rendre à la rencontre des usagers, les étudiants, les lycéens, le grand public, mais surtout les entreprises (TPE-PME- PMI) ayant des projets ou des besoins ponctuels de prototypage. Ce premier FabLab (atelier dédié à la fabrication numérique) mobile de France permet aux entreprises des Vosges de découvrir de nouvelles solutions afin d’envisager certains projets de développement.

Réseaux d’entreprises
Les entreprises vosgiennes talentueuses
La Société industrielle de l’Est (SIE) a récompensé la semaine dernière à Villers-lès-Nancy les acteurs économiques lorrains les plus influents. Trois entreprises vosgiennes ont été distinguées. La première est l’entreprise familiale Blanc des Vosges, spécialisée dans la confection de linge haut de gamme 100 % vosgien, et qui réalise 20 % de son chiffre d’affaires à l’export (Chine, Corée, Taïwan, et bientôt le Japon). Erla Technologies de Saint-Maurice-sur-Moselle, qui conçoit et réalise des systèmes de distribution, de stockage et de gestion de fluides et de carburants, a reçu le prix de l’environnement. La société de réparation automobile Fréchin du Thillot a été récompensée dans la catégorie prévention.

Énergie
Fusion des Pôles Fibres et Énergivie
Fin novembre, une assemblée extraordinaire a validé la fusion des 2 pôles vosgien et alsacien qui sera effective au 1er janvier 2015. Désormais, Pôles Fibres et Énergivie constituent un seul pôle de compétitivité innovation matériaux et énergie avec une nouvelle organisation, des domaines d’expertise plus pertinente et plus offensive. Ce nouveau pôle qui aura son siège à Épinal, sera composé de 20 personnes, pourra offrir une palette de services plus large aux adhérents, avoir des projets plus ambitieux et une forte visibilité internationale. Il aura pour axes de développement : la recherche et développement, les projets structurants, et les financements privés et se focalisera sur 5 axes stratégiques, la chimie verte (25 projets), les fibres matériaux durables, systèmes constructifs, l’économie circulaire, l’énergie réseaux et flux. Dans tous ces axes, le bois tiendra une place essentielle. Enfin, le nouveau pôle comptera 400 adhérents, dont 250 provenant du Pôle Fibres et 150 d’Énergivie. Il se donne l’année 2015 pour choisir un nom qui soit le reflet de la force et l’activité qu’il représente.