La BPALC est née…

BPALC pour Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne ! Dans les tuyaux depuis pas mal de temps, la fusion bancaire entre les Alsaciens, les Lorrains et les Champenois est une réalité depuis la fin novembre. Une union jugée plus que nécessaire dans un environnement économique et bancaire de plus en plus exigeant.

436
La Banque populaire Alsace Lorraine Champagne est une réalité depuis le 27 novembre.
La Banque populaire Alsace Lorraine Champagne est une réalité depuis le 27 novembre.
La Banque populaire Alsace Lorraine Champagne est une réalité depuis le 27 novembre.
La Banque populaire Alsace Lorraine Champagne est une réalité depuis le 27 novembre.

859 935 clients. 304 836 sociétaires. 272 agences et un effectif de 2 839 collaborateurs (chiffres à la fin décembre 2013). La BPALC (Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne) affiche une force de frappe interrégionale indéniable. Le nouvel organisme bancaire est né suite aux assemblées générales des troupes alsaciennes le 18 novembre et de leurs consœurs lorraines et champenoises le 27 novembre.

Proximité renforcée

«La création de la BPALC est née de la prise de conscience des dirigeants des deux banques que l’environnement économique et bancaire devenait de plus en plus exigeant. Tout cela obligeant l’atteinte d’une taille critique pour notre banque afin de nous donner davantage les moyens de nous développer sur l’ensemble de nos marchés», assure Dominique Wein, le directeur général du nouvel organisme bancaire. Côté philosophie et approche des marchés, et des clients, rien ne devrait bouger. «La BPALC sera une grande banque coopérative et surtout toujours de proximité», affirmait dès le mois d’avril dernier Dominique Wein dans nos colonnes. «Notre nouvelle banque se voudra encore plus proche, plus alsacienne en Alsace, plus lorraine en Lorraine et plus champenoise en Champagne.» La machine est aujourd’hui en ordre de marche pour cette banque partant des portes de Paris et allant jusqu’aux rives du Rhin.