Forum Seed4Start

Les investisseurs font leur marché

Le forum transfrontalier de capital risque Seed4Start a fait étape à Nancy fin novembre après un passage à Luxembourg avant de finir sa course à Louvainla-Neuve en Wallonie. Inscrite dans le cadre de la Semaine des Business Angels, l’étape nancéienne a vu une quinzaine d’entrepreneurs «vendre» leur projet à des investisseurs rigoureux mais à l’ADN entrepreneurial bien marqué.

310
Le forum transfrontalier de capital risque Seed4Start a fait étape à Nancy fin novembre après un passage à Luxembourg avant de finir sa course à Louvain-la-Neuve en Wallonie.
Le forum transfrontalier de capital risque Seed4Start a fait étape à Nancy fin novembre après un passage à Luxembourg avant de finir sa course à Louvain-la-Neuve en Wallonie.
Le forum transfrontalier de capital risque Seed4Start a fait étape à Nancy fin novembre après un passage à Luxembourg avant de finir sa course à Louvain-la-Neuve en Wallonie.
Le forum transfrontalier de capital risque Seed4Start a fait étape à Nancy fin novembre après un passage à Luxembourg avant de finir sa course à Louvain-la-Neuve en Wallonie.

Road-book version fiches résumé en main, ils sont là à attendre le top départ en consultant ces fameuses fiches descriptives avec leurs yeux experts de dénicheurs de «pépites» entrepreneuriales. Le 28 novembre, dans les locaux nancéiens de la CCI de Meurthe-et-Moselle, le forum transfrontalier de capital risque Seed4Start (organisé par le service CCI O2Bilan Lorraine) fait étape dans la région après un passage à Luxembourg la semaine dernière avant de gagner début décembre Louvain-la-Neuve près de Bruxelles. Dans ses valises, une quinzaine d’entrepreneurs à fort potentiel de croissance à la recherche de fonds pour continuer à développer leur activité. Tous sont passés par le programme de formation (encore gratuit) de CCI 02Bilan Lorraine d’entraînement intensif à la présentation de projets face à des investisseurs plus qu’aguerris et rarement faciles à cerner. Une centaine d’entrepreneurs ont candidaté, une trentaine d’entre eux ont été sélectionnés sur dossier et ont suivi cette formation. Au final, une petite quinzaine participe à ce forum de capital risque transfrontalier.

Dix minutes pour convaincre

Une dimension transfrontalière nécessaire et plus que dans l’air du temps «pour avoir la chance de toucher un maximum d’investisseurs», comme l’explique Boris Ouarnier de CCI 02Bilan Lorraine et instigateur du concept. Les entrepreneurs sélectionnés ont dix minutes pour convaincre les investisseurs présents, dont bon nombre sont des représentants des cellules de Business Angels, ces groupements d’investisseurs à la quête d’entreprises à fort potentiel de croissance. Juste une affaire d’argent cette mise en relation rapide mais efficace ? «L’argent n’est pas tout et il est presque secondaire ici. Ces investisseurs possèdent tous un ADN entrepreneurial. Les entrepreneurs ne présentent pas leur projet à un simple chéquier mais avant tout à des hommes. Il est certain que c’est comme dans tous les milieux, vous avez toute l’espèce du genre humain chez les investisseurs.» L’humain dans l’approche business apparaît donc bien présent. «Les investisseurs apportent beaucoup plus que du simple cash. Ils apportent énormément d’immatériel. C’est avant tout une relation humaine, cela passe ou ne passe pas.» Reste juste à la quinzaine d’entrepreneurs présents à convaincre avant de continuer l’aventure avec leurs nouveaux anges protecteurs… ou non !

Paroles de «pitcheurs»…

Bernard Dubois de SBS Studio, entreprise nancéienne spécialisée dans des outils de virtualisation enrichie pour les métiers de l’entreprise. «J’ai vu avec la préparation à ce forum la possibilité de m’entraîner à une présentation de mon entreprise et de son projet de développement pour réussir à lever des fonds. La formation dispensée est excellente et m’a permis à externaliser mon projet pour convaincre des investisseurs. Quoi qu’il arrive j’ai énormément appris et cela ne peut être que bénéfique pour la suite.»
Frank Houbre de My Music Teacher de Sarrebourg, site web d’apprentissage de la guitare. «Les investisseurs sont là pour toucher des projets innovants. Je pense être dans les cordes. Il est certain que les formations au pitch de dix minutes nous permet d’être beaucoup plus à l’aise et prêt le jour J pour convaincre même si votre dossier est béton.»