Médias-communication

Une nouvelle radio se fait entendre LIS FM Ciel de Meuse est accessible depuis le 1er septembre via son site Internet. Cette radio associative, créée par Olivier Veteau et une dizaine de bénévoles enthousiastes, centre ses programmes sur l’actualité de Montmédy et du nord de la Meuse. La station compte déjà 1 600 auditeurs selon […]

358

Une nouvelle radio se fait entendre
LIS FM Ciel de Meuse est accessible depuis le 1er septembre via son site Internet. Cette radio associative, créée par Olivier Veteau et une dizaine de bénévoles enthousiastes, centre ses programmes sur l’actualité de Montmédy et du nord de la Meuse. La station compte déjà 1 600 auditeurs selon ses équipes et a fait une demande au CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) pour émettre sur les ondes FM. À noter que l’association LIS FM s’est aussi spécialisée dans l’organisation d’événements comme le marché de Noël d’Avioth du 13 et 14 décembre.

Formations
Greta fête ses quarante ans à Épinal
Les Greta sont ces structures de l’éducation nationale organisant des formations pour adultes dans la plupart des métiers, on peut y préparer un diplôme du CAP au BTS ou suivre un simple module de formation. Le Greta Lorraine Sud, dont l’administration est basée au Lycée Louis Lapicque d’Épinal, fête ses 40 ans. L’institution revendique un taux de réussite entre 75 et 100 %. Rien que cette année, 153 personnes ont été diplômées : 109 en CAP, 9 en Bac pro, et 32 en BTS.

Développement durable-Économie circulaire
Épinal remporte le Grand prix
Dans le cadre du salon pollutec qui s’est tenu à Lyon du 2 au 5 décembre, le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et l’Ademe ont remis le Grand Prix «Entreprises et Environnement» de la catégorie «Économie circulaire» à Michel heinrich, maire d’Épinal, et Yves Bailly, pdg de Norske Skog Golbey. Ce projet Green Valley lancé par la Communauté d’agglomération d’Épinal s’appuie sur la volonté de développer des synergies industrielles entre Norske Skog et d’autres sociétés.

Formations
Greta fête ses quarante ans à Épinal
Les Greta sont ces structures de l’éducation nationale organisant des formations pour adultes dans la plupart des métiers, on peut y préparer un diplôme du CAP au BTS ou suivre un simple module de formation. Le Greta Lorraine Sud, dont l’administration est basée au Lycée Louis Lapicque d’Épinal, fête ses 40 ans. L’institution revendique un taux de réussite entre 75 et 100 %. Rien que cette année, 153 personnes ont été diplômées : 109 en CAP, 9 en Bac pro, et 32 en BTS.

Bois
Toucher du bois…local
Le Conseil général de la Meuse, en partenariat avec l’association des communes forestières, a organisé un colloque sur le thème du bois local dans les projets publics. L’événement s’est tenu au Centre mondial de la Paix à Verdun début décembre. 37 % du territoire meusien est constitué de forêts et la filière bois y emploie 2 800 personnes. A été exposée aux personnes présentes l’opération «100 constructions publiques en bois local» qui, en plus d’être financièrement intéressante pour les collectivités, permet de soutenir les entreprises locales.

Vosges-Événement
L’entrepreneuriat se conjugue au féminin à la CGPME
Les femmes ne représentent que 30 % des créateurs d’entreprise. Pour encourager et mettre à l’honneur les femmes dirigeantes, le Club «Femmes chefs d’entreprise – EAF» de la CGPME Vosges a organisé le 5 décembre une soirée spéciale pour valoriser certaines de ses chefs d’entreprises. Les trophées de l’entrepreneuriat au féminin ont ainsi récompensé quatre femmes entrepreneures : Mathilde Thomas (Thomas Audition), Rose-Marie Rochatte (Société Gerbois), Emmanuelle hameury (Out-Dog Adventure Parc) et Valérie Thil (Chocolaterie Thil).

Finance
Standard & Poor’s dégrade la note de la Meuse
La note du département de la Meuse s’est vu dégradée (passant de «AA-/ Stable/A-1+» à «A+/Négative/A-1») en raison de la diminution des dotations de l’État. Selon Standard & Poor’s, les départements français «font face à des déséquilibres structurels entre leurs recettes et leurs dépenses dans un contexte de faible flexibilité budgétaire et de forte exposition aux cycles économiques et immobiliers». L’agence a ainsi abaissé le 5 décembre les notes des huit départements français suivant : le Bas-Rhin, la Dordogne, l’Essonne, l’Eure, la Gironde, l’Oise, la Seine-et-Marne et la Meuse.